10.7 C
Paris
dimanche, mai 16, 2021

“Syrie, Irak, Libye : Pourquoi la Turquie Multiplie les démonstration de forces ?”

Must read

Hamit Bozarslan: ‘Mob boss Peker’s videos show us the second side of the cartel state of Turkey’

Ahval Youtube Channel, May 15, 2021, Yavuz Baydar https://www.youtube.com/watch?v=cB5x1SSt5_g Historian, research director at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Hamit Bozarslan gave an...

European ministers call on Turkey to reverse withdrawal from Istanbul Convention

Duvar English, May 11, 2021, image: Yasin AKGUL / AFP Some 31 European ministers from 16 countries have urged the Turkish government to reverse its...

Conflit israélo-palestinien : l’embarras des nouveaux amis arabes d’Israël

L'EXPRESS, Charlotte Lalanne, le 13/05/2021 Pour satisfaire leurs opinions publiques tout en préservant leurs intérêts stratégiques avec Israël, les nouveaux pays partenaires de l'Etat hébreu sont...

Arab states begin dialogue with Turkey after yearslong rift

DW, May 12, 2021, Jennifer Holleis, Kersten Knipp Recent meetings signal that Turkey is reaching out diplomatically to powerful Arab states. But can President Recep...

Nora Seni et Dorothée Schmid sur RFI

Emission du 19/06/2020 – POUR ECOUTER sur RFIhttp://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200619-syrie-irak-libye-pourquoi-la-turquie-multiplie-les-d%C3%A9monstrations-force 

“Il y a d’abord cette opération lancée, cette semaine, dans le nord de l’Irak où l’armée turque vise les forces du PKK. Et puis quelques jours plus tôt, un incident en Méditerranée où un navire français s’est retrouvé dans la ligne de mire des frégates d’Ankara.”

“Deux épisodes qui illustrent l’hyperactivité militaire d’une Turquie qui multiplie les démonstrations de force. Au point que l’OTAN, réunie mercredi 17 juin 2020 à Bruxelles, ne soit contrainte de jouer les arbitres. Quelle partition, justement, Recepp Tayyip Erdogan fait-il jouer à son pays ? Quels intérêts servent cet interventionnisme en Syrie, en Irak et en Libye, notamment à l’origine de tensions avec Paris”.

Les Invités :
– Nora Seni, professeure à l’Institut français de géopolitique de l’Université Paris 8 et ancienne directrice de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul
– Dorothée Schmid, responsable du programme Moyen Orient et Turquie à l’Institut français des relations internationales (IFRI).

More articles

Latest article

Hamit Bozarslan: ‘Mob boss Peker’s videos show us the second side of the cartel state of Turkey’

Ahval Youtube Channel, May 15, 2021, Yavuz Baydar https://www.youtube.com/watch?v=cB5x1SSt5_g Historian, research director at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Hamit Bozarslan gave an...

European ministers call on Turkey to reverse withdrawal from Istanbul Convention

Duvar English, May 11, 2021, image: Yasin AKGUL / AFP Some 31 European ministers from 16 countries have urged the Turkish government to reverse its...

Conflit israélo-palestinien : l’embarras des nouveaux amis arabes d’Israël

L'EXPRESS, Charlotte Lalanne, le 13/05/2021 Pour satisfaire leurs opinions publiques tout en préservant leurs intérêts stratégiques avec Israël, les nouveaux pays partenaires de l'Etat hébreu sont...

Arab states begin dialogue with Turkey after yearslong rift

DW, May 12, 2021, Jennifer Holleis, Kersten Knipp Recent meetings signal that Turkey is reaching out diplomatically to powerful Arab states. But can President Recep...

« Erdogan’s midnight decrees give Turkey nightmares » Pinar Tremblay

Al-Monitor, 13 May 2021, "The overnight decrees increasingly governing Turkey have become a source of livid satire and agony for millions of Turks. The Turkish government...