20.8 C
Paris
dimanche, août 1, 2021

Des milliers de flamants roses meurent sur le lac Tuz asséché – vidéo

Must read

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Conflit en Afghanistan : la Turquie se prépare à un afflux de migrants – La Croix

La Croix, 30 juillet 2021, Caroline Vinet, image: Reuters La Turquie construit actuellement un mur à sa frontière avec l’Iran pour empêcher le passage des...

62 personnes hospitalisées après un feu de forêt – RTL

RTL, 29 juillet, 2021, Marie Gingault & AFP "Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel", a déclaré le...

Le Parisien, 20 juillet 2021

Des écologistes pointent du doigt les systèmes d’irrigation de l’agriculture locale et incitent les autorités à enquêter sur les causes de ces décès massifs.

Des cadavres d’oiseaux à perte de vue, brûlés par le soleil. Sur les parties desséchées du lac Tuz en Turquie, des écologistes ont découvert l’hécatombe. En quelques jours, des milliers de flamants roses sont morts. Ils ont été retrouvés en partie enterrés dans la vase du deuxième plus grand bassin du pays. Après analyse, les chercheurs ont écarté la thèse de l’empoisonnement, laissant à penser que les décès seraient dus aux pratiques d’irrigation agricole dans la région, ainsi qu’aux répercussions du changement climatique et de la sécheresse.

Selon un rapport publié par la fondation environnementale turque TEMA en 2020, la réserve d’eau annuelle dans la province centrale du bassin était de 4,5 milliards de mètres cubes, tandis que les besoins de consommation atteignaient 6,5 milliards de mètres cubes. L’écologiste et photographe animalier Fahri Tunc affirme que le canal construit pour fournir de l’eau au lac Tuz avait été redirigé pour l’irrigation des terres agricoles.

Selon les statistiques, quelque 5 000 à 10 000 flamants naissent dans le lac Tuz chaque année pendant la saison d’éclosion. En 2021, seuls 5 000 œufs ont éclos et la plupart des oiseaux sont morts en cherchant de l’eau à la surface du lac partiellement asséché.

More articles

Latest article

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Conflit en Afghanistan : la Turquie se prépare à un afflux de migrants – La Croix

La Croix, 30 juillet 2021, Caroline Vinet, image: Reuters La Turquie construit actuellement un mur à sa frontière avec l’Iran pour empêcher le passage des...

62 personnes hospitalisées après un feu de forêt – RTL

RTL, 29 juillet, 2021, Marie Gingault & AFP "Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel", a déclaré le...

Symbolizing refugee children, giant puppet Little Amal’s journey begins in Antep – Bianet

Bianet English, July 27, 2021 With her kilometers long journey from Turkey’s Antep to England’s Manchester, Little Amal will raise concerns and publicity about the...