8.7 C
Paris
samedi, octobre 23, 2021

Des milliers de flamants roses meurent sur le lac Tuz asséché – vidéo

Must read

The Rojava Revolution Has Lessons for Western Feminism – Canada news

"Simply asking questions isn’t enough for Kurdish women—they’re in a crisis.There’s no one size fits all feminism." says Nick Kossovan in Canada news. Betty Friedan,...

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia by Elif Keser Kayaalp

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia, book by Elif Keser Kayaalp, Oxford Studies in Byzantium, Oxford University Press The book presents an up-to-date look...

Quand les séries historiques turques épousent la vision du pouvoir – The Conversation

"Des pays du Moyen-Orient à ceux d’Amérique latine, en passant par les Balkans et l’Asie, les feuilletons turcs inondent les écrans de télévision." dit The...

Blanchiment d’argent : la Turquie mise sous surveillance par l’organisme international Gafi – Le Figaro

"La Turquie a été placée sous surveillance jeudi 21 octobre par l'organisme international Gafi pour ses manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent...

Le Parisien, 20 juillet 2021

Des écologistes pointent du doigt les systèmes d’irrigation de l’agriculture locale et incitent les autorités à enquêter sur les causes de ces décès massifs.

Des cadavres d’oiseaux à perte de vue, brûlés par le soleil. Sur les parties desséchées du lac Tuz en Turquie, des écologistes ont découvert l’hécatombe. En quelques jours, des milliers de flamants roses sont morts. Ils ont été retrouvés en partie enterrés dans la vase du deuxième plus grand bassin du pays. Après analyse, les chercheurs ont écarté la thèse de l’empoisonnement, laissant à penser que les décès seraient dus aux pratiques d’irrigation agricole dans la région, ainsi qu’aux répercussions du changement climatique et de la sécheresse.

Selon un rapport publié par la fondation environnementale turque TEMA en 2020, la réserve d’eau annuelle dans la province centrale du bassin était de 4,5 milliards de mètres cubes, tandis que les besoins de consommation atteignaient 6,5 milliards de mètres cubes. L’écologiste et photographe animalier Fahri Tunc affirme que le canal construit pour fournir de l’eau au lac Tuz avait été redirigé pour l’irrigation des terres agricoles.

Selon les statistiques, quelque 5 000 à 10 000 flamants naissent dans le lac Tuz chaque année pendant la saison d’éclosion. En 2021, seuls 5 000 œufs ont éclos et la plupart des oiseaux sont morts en cherchant de l’eau à la surface du lac partiellement asséché.

More articles

Latest article

The Rojava Revolution Has Lessons for Western Feminism – Canada news

"Simply asking questions isn’t enough for Kurdish women—they’re in a crisis.There’s no one size fits all feminism." says Nick Kossovan in Canada news. Betty Friedan,...

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia by Elif Keser Kayaalp

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia, book by Elif Keser Kayaalp, Oxford Studies in Byzantium, Oxford University Press The book presents an up-to-date look...

Quand les séries historiques turques épousent la vision du pouvoir – The Conversation

"Des pays du Moyen-Orient à ceux d’Amérique latine, en passant par les Balkans et l’Asie, les feuilletons turcs inondent les écrans de télévision." dit The...

Blanchiment d’argent : la Turquie mise sous surveillance par l’organisme international Gafi – Le Figaro

"La Turquie a été placée sous surveillance jeudi 21 octobre par l'organisme international Gafi pour ses manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent...

Kurdish Politics in Iran: Crossborder Interactions and Mobilisation since 1947 by Allan Hassaniyan

Kurdish Politics in Iran: Crossborder Interactions and Mobilisation since 1947 by Allan Hassaniyan, Cambridge University Press, October 2021 Book description Reflecting on seven decades of the...