23.1 C
Paris
samedi, septembre 25, 2021

Incendies en Turquie: le hashtag #HelpTurkey irrite le président Erdogan – RFI

Must read

DOCTORANTS, JEUNES CHERCHEURS, CETTE INFO EST POUR VOUS

Le site web Observatoire de la Turquie contemporaine (IFG – Univ. Paris8) (observatoireturquie.fr) s’enrichit d’une nouvelle rubrique qui sera consacrée aux articles et travaux en...

To the attention of PhD students and young researchers

The website of Observatoire de la Turquie contemporaine (IFG/Paris8 Univ.) (observatoireturquie.fr) opens  a new section to accommodate articles and papers of PhD candidates and junior researchers. With this...

Turkey’s currency hits a new low after a surprise interest rate cut – New York Times

"The Turkish lira fell to a record low on Thursday after the central bank unexpectedly cut its benchmark interest rate, alarming investors who took...

Pour Erdogan, «les choses ont mal commencé» entre la Turquie et Biden – Le Figaro

"Les relations avec le président américain Joe Biden «n'ont pas bien commencé», a déclaré jeudi 23 septembre le président turc Recep Tayyip Erdogan devant...

RFI, 8 août 2021

Au moment où la Turquie était ravagée par les feux de forêt les plus destructeurs de son histoire récente, le pays s’enflammait aussi sur Twitter. Le hashtag #HelpTurkey ou « Aidez la Turquie » fait polémique.  Il fait même l’objet d’une ouverture d’une enquête du parquet.

Pendant que les incendies les plus meurtriers détruisaient les côtes du sud du pays, un hashtag est apparu sur Twitter. #HelpTurkey ou #Aidez la Turquie a commencé ces derniers jours à prendre de l’ampleur, partagé notamment par des célébrités sensibles au sort du peuple turc.

Mais Recep Tayyip Erdogan n’a pas du tout apprécié cet élan de solidarité. Pour le président turc, il est impensable que son pays puisse avoir besoin d’une aide étrangère. Ce vendredi, il a répondu avec son propre slogan : « Strong Turkey » ou « la Turquie forte », qualifiant l’autre hashtag « de mensonge » propagé depuis « l’Amérique, l’Europe et certains autres endroits ».

Des menaces d’amendes aux médias

Le bureau du procureur a annoncé qu’il mènerait une enquête pour déterminer si les tweets avaient pour intention de créer de la peur et d’humilier le gouvernement turc. Le régulateur des médias a, lui, menacé d’infliger des amendes aux chaînes de télévisions qui continueraient à diffuser des images des incendies.

Le gouvernement turc est sous le feu des critiques depuis quelques jours. Il a été accusé de mauvaise gestion et de manque de préparation. La Turquie n’avait plus d’avions bombardiers d’eau pour combattre les flammes mais a refusé toute aide extérieure, dont celle de la Grèce, son rival régional, elle-même en proie aux incendies.

More articles

Latest article

DOCTORANTS, JEUNES CHERCHEURS, CETTE INFO EST POUR VOUS

Le site web Observatoire de la Turquie contemporaine (IFG – Univ. Paris8) (observatoireturquie.fr) s’enrichit d’une nouvelle rubrique qui sera consacrée aux articles et travaux en...

To the attention of PhD students and young researchers

The website of Observatoire de la Turquie contemporaine (IFG/Paris8 Univ.) (observatoireturquie.fr) opens  a new section to accommodate articles and papers of PhD candidates and junior researchers. With this...

Turkey’s currency hits a new low after a surprise interest rate cut – New York Times

"The Turkish lira fell to a record low on Thursday after the central bank unexpectedly cut its benchmark interest rate, alarming investors who took...

Pour Erdogan, «les choses ont mal commencé» entre la Turquie et Biden – Le Figaro

"Les relations avec le président américain Joe Biden «n'ont pas bien commencé», a déclaré jeudi 23 septembre le président turc Recep Tayyip Erdogan devant...

How an Islamic State suspect lived as a shopkeeper in Turkey – Al-Monitor

"The Turkish judiciary’s weakness in dealing with Islamic State suspects comes under the spotlight after a bombshell report on how a Syrian man suspected...