25.8 C
Paris
mercredi, août 17, 2022

La Turquie prépare «le retour d’un million» de réfugiés syriens – Le Figaro

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« La Turquie, qui accueille plus de 3,6 millions de réfugiés syriens sur son sol, «prépare le retour d’un million» d’entre eux sur la base du volontariat, a annoncé mardi 3 mai le président Recep Tayyip Erdogan » rapporte Le Figaro du 3 mai 2022.

À LIRE AUSSI Les riches monarchies du Golfe tiennent les migrants syriens à distance

Le chef de l’État turc, cité par les médias officiels, s’exprimait dans un message vidéo projeté devant plusieurs centaines de Syriens lors de la cérémonie de remise des clés de milliers de maisonnettes destinées à des réfugiés de retour dans le nord-ouest de la Syrie, a constaté un correspondant de l’AFP. Depuis 2016 et le début des opérations militaires turques en Syrie, environ 500.000 Syriens sont retournés dans ces «zones de sécurité» créées par Ankara le long de sa frontière, selon le président Erdogan.

Un million de «frères et sœurs syriens»

«Les maisons en parpaings ont été une étape. Nous sommes maintenant en train de préparer un nouveau projet qui permettra le retour volontaire d’un million de frères et sœurs syriens accueillis dans notre pays», avec l’aide d’ONG et d’organisations internationales, a déclaré Recep Tayyip Erdogan. «Ce projet, que nous réaliserons avec les conseils locaux de treize régions différentes, principalement Azaz, Jarablus, Al-Bab, Tal Abyad et Ras al-Aïn, est assez complet», a-t-il développé en citant les équipements nécessaires à la vie quotidienne, «du logement à l’école et à l’hôpital», ainsi qu’à l’agriculture et l’industrie.

Le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu avait fait le déplacement jusqu’au camp de Kammouneh, dans la région de Sarmada, pour l’inauguration de ce projet financé par Ankara pour les déplacés syriens. Devant une foule en liesse, agitant des drapeaux turcs, il s’est voulu rassurant et a promis que son pays continuerait de venir en aide aux Syriens et qu’au moins 100.000 logements seraient prêts d’ici à la fin de l’année dans le nord-ouest de la Syrie.

Les réfugiés comme nouvel enjeu politique

La Turquie accueille sur son sol près de cinq millions de réfugiés, principalement syriens et afghans, aux termes d’un accord passé avec l’Union européenne en 2016. Des tensions sont apparues au fil des ans, notamment à l’été 2021, entre ces réfugiés et la population locale, confrontée à une crise économique et monétaire sévère.

Quoique limités, ces incidents ont fait craindre aux organisations d’aide que la population réfugiée puisse devenir un enjeu de la campagne électorale en vue de la présidentielle et des législatives prévues pour juin 2023. Plusieurs partis de l’opposition turque appellent régulièrement au renvoi de millions de réfugiés syriens en Syrie.

À LIRE AUSSI Turquie-Arabie saoudite: l’opportune réconciliation d’Erdogan avec Ben Salman

Mi-avril, les autorités ont interdit aux réfugiés syriens de traverser la frontière pour rendre une visite temporaire à leurs proches à l’occasion des fêtes de l’Aïd-el-Fitr, qui marquent la fin du ramadan. Le parti nationaliste du MHP, allié au parti AKP de Recep Tayyip Erdogan, a alors estimé que les Syriens qui rentraient célébrer l’Aïd dans leur pays ne devaient pas être autorisés à revenir en Turquie.

La rédaction vous conseille :

Le Figaro, 3 mai 2022, Photo/Adem Altan/AFP

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...