11.1 C
Paris
vendredi, mai 14, 2021

Plus de place pour les organismes universitaires étatiques turques en Europe

Must read

Conflit israélo-palestinien : l’embarras des nouveaux amis arabes d’Israël

L'EXPRESS, Charlotte Lalanne, le 13/05/2021 Pour satisfaire leurs opinions publiques tout en préservant leurs intérêts stratégiques avec Israël, les nouveaux pays partenaires de l'Etat hébreu sont...

Arab states begin dialogue with Turkey after yearslong rift

DW, May 12, 2021, Jennifer Holleis, Kersten Knipp Recent meetings signal that Turkey is reaching out diplomatically to powerful Arab states. But can President Recep...

« Erdogan’s midnight decrees give Turkey nightmares » Pinar Tremblay

Al-Monitor, 13 May 2021, "The overnight decrees increasingly governing Turkey have become a source of livid satire and agony for millions of Turks. The Turkish government...

Who Suffers Most From Russian Tourism Sanctions Against Turkey?

Carnegie Europe, May 10, 2021, Joanna Pritchett, image: AFP Russia imposed a tourism ban on Turkey in apparent retribution for Turkey’s support of Ukraine. But the...

L’événement que le YÖK, le Conseil turc de l’enseignement supérieur et le TÜBİTAK, le Conseil turc de la recherche scientifique et technologique (le CNRS turc) avaient organisé ensemble au sujet de  «l’Intégration des Universitaires et des Etudiants réfugiés dans l’enseignement supérieur turc» (Integration of Refugee Academics and Students into Turkish higher Education) au SOAS (School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres) a du été annulé.


C’est par leur mobilisation que les universitaires du BAK-UK (les universitaires pour la paix “réfugiés” à Londres) ont obtenu que cette réunion ne se tienne pas au SOAS. Ils considèrent en effet que le “YÖK et les universités turques ont violé le droit à la liberté académique et ont trahi les normes internationales en matière d’enseignement supérieur.”

Le site du Academic Boycott of Turkey ajoute “En violant la liberté académique, en intimidant, en attaquant, en prenant des mesures disciplinaires contre «Academics for Peace» et en les licenciant, YÖK et les universités ont perdu leur crédibilité en tant qu’institutions académiques”.

Share the post « Plus de place pour les organismes universitaires étatiques turques en Europe? »

More articles

Latest article

Conflit israélo-palestinien : l’embarras des nouveaux amis arabes d’Israël

L'EXPRESS, Charlotte Lalanne, le 13/05/2021 Pour satisfaire leurs opinions publiques tout en préservant leurs intérêts stratégiques avec Israël, les nouveaux pays partenaires de l'Etat hébreu sont...

Arab states begin dialogue with Turkey after yearslong rift

DW, May 12, 2021, Jennifer Holleis, Kersten Knipp Recent meetings signal that Turkey is reaching out diplomatically to powerful Arab states. But can President Recep...

« Erdogan’s midnight decrees give Turkey nightmares » Pinar Tremblay

Al-Monitor, 13 May 2021, "The overnight decrees increasingly governing Turkey have become a source of livid satire and agony for millions of Turks. The Turkish government...

Who Suffers Most From Russian Tourism Sanctions Against Turkey?

Carnegie Europe, May 10, 2021, Joanna Pritchett, image: AFP Russia imposed a tourism ban on Turkey in apparent retribution for Turkey’s support of Ukraine. But the...

Noel Malcolm on the Ottoman Empire and Islam in Western political thought- Turkey Book Talk podcast

Turkey Book Talk, May 11, 2021 In Turkey Book Talk episode #141 Sir Noel Malcolm, senior research fellow at All Souls College, University of Oxford, talks...