7.7 C
Paris
jeudi, octobre 28, 2021

Rhétorique du président turc en campagne pour les élections locales

Must read

Ariane Bonzon: « Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français? » – Slate

La très bonne nouvelle du prix Femina étranger 2021 attribué à «Madame Hayat», "confirme le succès commercial récent d'Ahmet Altan et de l'une...

Turkey’s uncovering of Mossad-run spy ring unlikely to further worsen ties with Israel – Fehim Taştekin – Al-Monitor

"The Turkish media may be abuzz with reports about the foiling of a Mossad-run spy ring, but Israel appears unimpressed, and observers see no...

Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order – Entretien avec Bayram Balci et Nicolas Monceau

Bayram Balci et Nicolas Monceau et les dix contributeurs de Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order publié dans la collection du CERI...

En Turquie, les milieux d’affaires critiquent la politique économique d’Erdogan – Le Monde

"L’économie turque est entrée dans une nouvelle zone de turbulences. La chute de la livre et la mainmise du pouvoir sur la Banque centrale...

Recep Tayyip Erdogan déploie une rhétorique d’intimidation qui associe insultes et menaces de représailles à l’adresse des chefs des partis d’opposition.

En campagne pour les candidats de son parti aux élections locales du 31 mars 2019 le président turc Recep Tayyip Erdogan déploie une rhétorique d’intimidation qui associe menaces de représailles à l’adresse des chefs des partis d’opposition et insultes qui ne dépareraient guère dans la bouche d’un chef de bande. Dans son parler d’où le vouvoiement a définitivement disparu au profit d’un tutoiement hautain la violence de ses propos semble avoir grimpé encore d’un cran pour ces consultations.

En voici un florilège choisi dans son discours au rassemblement du 22 mars organisé par son parti dans la ville conservatrice de Konya (cf. Bianet, 23 mars 2019) :

A l’dresse de Kemal Kiliçdaroglu chef du principal parti d’opposition le CHP Tayyip Erdogan lance : «Quel différence entre toi et le terroriste qui s’est exprimé en Australie ? Tu es pareil que lui ! Je voudrai m’adresser à mes concitoyens qui votent pour le CHP…Combien de temps encore allez-vous continuer à voter pour cet homme. (…) Le sieur Kemal s’appuie sur son statut de député. Mais je fais plancher mes avocats à son sujet. Une fois les élections passées nous lui réglerons son compte, l’assignerons en justice et le harcelerons au parlement. (…) Cet homme qui n’a pas de base n’est pas kurde mais vit des Kurdes. Y a-til une région qui s’appelle le Kurdistan en Turquie ? Si tu es si curieux du Kurdistan il existe un Kurdistan au nord de l’Irak. Fiche le camp et va vivre là-bas.»

« Tu vas payer pour tes calomnies (…) D’ailleurs le HDP (parti pro-Kurde) paie et paie sans fin. Certains remplissent les prisons (Selahattin Demirtas, chef du HDP est emprisonné depuis plus de deux ans). Les Fetö (partisans du prédicateur Gülen) aussi remplissent les prisons. Tu peux t’y retrouver toi aussi ! »


Insulte au Président, calomnie, associations avec terroristes sont les accusations par lesquels RTE assigne ses opposants en une justice dont il domine les rouages.


Observatoire de la Turquie contemporaine

More articles

Latest article

Ariane Bonzon: « Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français? » – Slate

La très bonne nouvelle du prix Femina étranger 2021 attribué à «Madame Hayat», "confirme le succès commercial récent d'Ahmet Altan et de l'une...

Turkey’s uncovering of Mossad-run spy ring unlikely to further worsen ties with Israel – Fehim Taştekin – Al-Monitor

"The Turkish media may be abuzz with reports about the foiling of a Mossad-run spy ring, but Israel appears unimpressed, and observers see no...

Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order – Entretien avec Bayram Balci et Nicolas Monceau

Bayram Balci et Nicolas Monceau et les dix contributeurs de Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order publié dans la collection du CERI...

En Turquie, les milieux d’affaires critiquent la politique économique d’Erdogan – Le Monde

"L’économie turque est entrée dans une nouvelle zone de turbulences. La chute de la livre et la mainmise du pouvoir sur la Banque centrale...

Fehim Taştekin: « Turkey sends mixed signals over Syrian mercenaries in Libya » – Al-Monitor

"Turkey’s withdrawal of a limited number of Syrian militia from Libya is aiming to sidestep potential accusations of spoiling the election process in the...