32.8 C
Paris
samedi, août 13, 2022

Erdogan estime qu’une «nouvelle ère» s’est ouverte avec Washington – Le Figaro

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

Le Figaro, 21 juin 2021

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé lundi que sa rencontre avec son homologue américain Joe Biden le 14 juin avait permis l’ouverture d’une «nouvelle ère» entre les deux pays après des années de tension.

«Nous croyons avoir ouvert les portes d’une nouvelle ère avec les États-Unis sur une base positive et constructive», a déclaré M. Erdogan à la presse après avoir présidé une réunion de son cabinet. «La seule demande de la Turquie (auprès de Washington) est de voir sa souveraineté économique et politique respectée et d’être soutenue dans sa lutte contre les organisations terroristes», a-t-il ajouté. Il a affirmé vouloir mettre à profit «le climat positif» qui a caractérisé selon lui sa rencontre avec Joe Biden pour «renforcer les canaux de dialogue» entre les deux pays.

Relations distendues

Les deux dirigeants se sont rencontrés le 14 juin en marge d’un sommet de l’Otan à Bruxelles, pour la première fois depuis l’entrée en fonction de Joe Biden. Plusieurs sujets de désaccord entre Ankara et Washington ont distendu leurs relations : de l’achat par la Turquie du système de défense antiaérienne russe S-400 au soutien américain aux milices kurdes syriennes, en passant par le refus américain d’extrader le prédicateur Fethullah Gülen, accusé d’avoir orchestré la tentative de coup d’État de 2016 contre le président turc.

En réaction à la livraison en 2019 à la Turquie de la première batterie du système de défense antiaérienne russe S-400, les États-Unis ont exclu Ankara du programme de fabrication de l’avion furtif F-35, faisant valoir que les missiles russes pourraient en percer les secrets technologiques et étaient incompatibles avec les dispositifs de l’Otan. La Turquie ne cesse depuis de demander à Washington de la réintégrer à ce programme, affirmant que le déploiement des S-400 n’aurait aucun impact sur les système de défense de l’Otan.

Les relations turco-américaines se sont détériorées depuis que Joe Biden a succédé en janvier à la Maison Blanche à Donald Trump, allié de Recep Tayyip Erdogan. Joe Biden a notamment reconnu le génocide arménien sous l’empire ottoman pendant la Première guerre mondiale, suscitant la colère d’Ankara. Lors de leur rencontre à Bruxelles, Erdogan a en outre évoqué avec son homologue américain les modalités d’un éventuel maintien des forces turques présentes en Afghanistan après le retrait américain de ce pays prévu en septembre. À cet égard, Washington a salué le 17 juin un «engagement clair» de la Turquie à jouer «un rôle-clé» dans la sécurisation de l’aéroport de Kaboul après le départ des troupes américaines et étrangères.

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...