25.8 C
Paris
mercredi, août 17, 2022

Erdogan invite les médias à “protéger les valeurs nationales et spirituelles” de la Turquie – Courrier International

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Une circulaire présidentielle concernant les médias inquiète l’opposition en Turquie. Dans le pays, le paysage médiatique est déjà largement acquis au président, Recep Tayyip Erdogan, et la censure ne cesse de se durcir » dit Courrier International.

“Protéger la société des effets destructeurs de certains programmes télévisés, en particulier étrangers. Préserver l’esprit de la jeunesse contre certains messages et symboles qui la visent en particulier, encourager la diffusion de programmes familiaux et adaptés aux enfants”, tel est le texte de la circulaire présidentielle en Turquie, parue le 29 janvier et citée par le quotidien Milliyet.

Si le président du RTÜK, l’organisme chargé de contrôler l’audiovisuel, a salué cette circulaire et promis de renforcer son contrôle pour “protéger nos valeurs culturelles, nos familles et nos enfants”, certaines voix, dans l’opposition comme au sein même de l’institution, dénoncent une volonté de censure.

À LIRE AUSSILiberté d’expression. Erdogan promet de “trancher la langue” de ceux qui s’en prennent à Adam

lhan Tasci, membre du conseil du RTÜK, critique ainsi le caractère volontairement flou des “valeurs nationales et spirituelles” censées être protégées et qui seront, selon lui, interprétées dans le sens qui sied au pouvoir politique, rapporte le média en ligne de la gauche turque SoL Haber.

Le président Erdogan se plaint régulièrement de l’état des médias et de la culture dans le pays, rappelle le site, qui cite une récrimination habituelle du dirigeant turc :

« Notre secteur médiatique est très bien développé technologiquement, mais il ne relaie pas assez notre souffle, ni notre voix. »

“C’est parce que les médias traditionnels sont devenus, dans leur quasi-totalité, des instruments de propagande et que plus personne ne veut les regarder”, estime Ilhan Tasci. Les chaînes YouTube et autres médias en ligne indépendants ou d’opposition ont vu ainsi leur audience monter en flèche ces dernières années.

Films et plateformes dans le viseur

Pour la presse progouvernementale, pas d’inquiétude à avoir : “Ceux qui parlent de censure sont ceux qui sont contre nos valeurs nationales et spirituelles”, résume un éditorialiste du journal Star. “Il faut applaudir cette circulaire qui va renforcer la lutte contre les mensonges et la désinformation, non seulement à la télévision mais dans tous les médias”, poursuit le journaliste.

En Turquie, le contrôle des autorités ne se limite pas aux médias d’information ou aux programmes politiques mais concerne aussi le secteur de la culture. Par le passé, le RTÜK a ainsi notamment censuré deux séries Netflix turques (l’une annulée, l’autre amputée d’un personnage) qui abordaient le thème de l’homosexualité, ou encore le film Mignonnes, de la réalisatrice franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré, taxé d’islamophobie et d’apologie de la pédophilie.

Courrier International, 3 février 2022, Photo/Serhat Cagdas/Getty

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...