25.1 C
Paris
lundi, août 15, 2022

Le chef du CHP promet de reconnaître les torts causés par son parti dans le passé – RFI

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« En Turquie, l’opposition avance ses pions en prévision des élections de juin 2023, qui s’annoncent comme les plus risquées pour le président Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 19 ans » dit Anne Andlauer dans RFI. Le chef du principal parti d’opposition, le Parti républicain du peuple ou CHP, a créé la surprise en promettant de reconnaître les torts causés par son parti dans le passé. Une stratégie à l’opposé de celle du président en exercice, aussitôt saluée par les défenseurs des droits de l’homme. 

Helallesmek, en turc, c’est l’idée de solder les comptes du passé, faire amende honorable, demander pardon, souvent dans une démarche à connotation religieuse.

En brandissant ce mot, Kemal Kiliçdaroglu, le chef du CHP, propose d’affronter ce qu’il appelle « les erreurs passées » de son parti, né en même temps que la République en 1923. À un peu plus d’un an et demi des élections, l’opposition turque affine donc sa stratégie : prôner l’apaisement, la réconciliation, là où le président Erdogan mise sur les tensions, la polarisation.

Une démarche « positive »

Sebla Arcan, responsable de l’Association des droits de l’homme, salue la démarche. « Je trouve ça important venant d’un parti qui a été au pouvoir, parce que c’est une façon de reconnaître que l’État a commis des crimes contre ses citoyens, explique-t-elle. Or, l’État en Turquie a toujours nié ses crimes – et c’est encore le cas aujourd’hui. Donc c’est une démarche positive et j’espère qu’elle sera suivie d’effets. »

Le chef du CHP promet notamment de rencontrer des minorités religieuses réprimées au XXe siècle, des victimes des putschs militaires ou encore des femmes privées d’études à cause de leur voile. Recep Tayyip Erdogan, dont le parti a levé l’interdit du foulard à l’université et dans la fonction publique, suggère régulièrement que cet interdit reviendra s’il perd le pouvoir.

RFI, 20 novembre 2021, Anne Andlauer

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...