8.7 C
Paris
samedi, octobre 23, 2021

Toutes aux Frontières- une action féministe pour un lieu sûr pour toutes.

Must read

The Rojava Revolution Has Lessons for Western Feminism – Canada news

"Simply asking questions isn’t enough for Kurdish women—they’re in a crisis.There’s no one size fits all feminism." says Nick Kossovan in Canada news. Betty Friedan,...

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia by Elif Keser Kayaalp

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia, book by Elif Keser Kayaalp, Oxford Studies in Byzantium, Oxford University Press The book presents an up-to-date look...

Quand les séries historiques turques épousent la vision du pouvoir – The Conversation

"Des pays du Moyen-Orient à ceux d’Amérique latine, en passant par les Balkans et l’Asie, les feuilletons turcs inondent les écrans de télévision." dit The...

Blanchiment d’argent : la Turquie mise sous surveillance par l’organisme international Gafi – Le Figaro

"La Turquie a été placée sous surveillance jeudi 21 octobre par l'organisme international Gafi pour ses manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent...

Observatoire de la Turquie Contemporaine, 30 juin 2021, Nilüfer Gros

Le 5 Juin 2021, à Nice, initiée par la sociologue turque Pinar Selek, Toutes aux Frontières, groupe international féministe, manifestait pour dénoncer les politiques migratoires européennes actuelles, la militarisation des frontières, la criminalisation des personnes migrantes, les violences faites aux femmes, enfants et minorités de genre sur la route de l’exil. Cette manifestation multilingue était conduite par des femmes  italiennes, ougandaises, colombiennes, allemandes, tunisiennes, espagnoles, algériennes, suisses, kurdes, turques, autrichiennes, syriennes, arméniennes, anglaises, ivoiriennes, guatémaltèques, mexicaines, chiliennes, irakiennes, belges, françaises maralpines, ardéchoises, basques, garonnaises, lyonnaises, ariégeoises, bas-alpines, iséroises, parisiennes, séquano-dionysiennes, rhodaniennes et d’autres.  

Nice, ville stratégique qui aurait pu mieux donner accès à des conditions de vie dignes et qui est devenue emblématique de la répression policière et des violations des droits fondamentaux des exilés a accueilli pour l’occasion entre 5000-8000 féministes et  LGBTQI+ avec les collectifs des sans-papiers pour « une Europe sans muraille ».

Des figures internationales ont exprimé leur solidarité avec l’action, notamment  Carmen Castillo, écrivaine et cinéaste chilienne, Laurence Cohen, Sénatrice du Val-de-Marne (Ile-de-France), Ariane Ascaride, actrice française parmi d’autres.

Esther Bejarano née en 1924, une survivante juive allemande du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, musicienne et toujours active au sein du Comité international d’Auschwitz a exprimé son soutien par sa lettre lue par les organisatrices de l’action.

« …Plus les gens fuyaient, plus les frontières et les ports leur étaient fermés. Beaucoup d’entre eux auraient pu échapper aux camps de concentration, à la souffrance et au meurtre, si la voie vers un lieu sur leur avait été ouverte. J’ai survécu à Auschwitz et Ravensbrück. Il est de mon devoir, tant que j’en ai la force, de témoigner de ce qui s’est passé et de mettre en garde contre des développements parallèles aujourd’hui… » Esther Bejarano, présidente d’honneur de l’Association des persecuté.es du régime nazi, Allemagne.

Les prises de parole et les performances artistiques ont permis de rendre visibles les parcours, les difficultés des réfugiées mais aussi « la force, la créativité et la détermination de celles et ceux qui sont en première ligne face au racisme, à la xénophobie et au patriarcat, ainsi qu’à leurs soutiens. » Initié par Pınar Selek, écrivaine féministe turque, sociologue et militante antimilitariste qui vit en France, l’action est soutenue par plus de cent associations et collectives. 

Zarys Falcon chanteuse colombienne a inspiré les manifestants par sa voix perçante, poétique.  Parmi les prises de parole une journaliste iraqienne menacée par Daesh a raconté son périple de réfugiée ainsi que celui des femmes du Moyen-Orient où la situation s’aggrave toujours. Des réfugiées ont déclamé leurs poèmes en différentes langues et conté leurs histoires. L’Associations Des Lesbiennes dépassent les frontières a également pris parole.

Pour lire le communiqué de presse cliquez ICI

More articles

Latest article

The Rojava Revolution Has Lessons for Western Feminism – Canada news

"Simply asking questions isn’t enough for Kurdish women—they’re in a crisis.There’s no one size fits all feminism." says Nick Kossovan in Canada news. Betty Friedan,...

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia by Elif Keser Kayaalp

Church Architecture of Late Antique Northern Mesopotamia, book by Elif Keser Kayaalp, Oxford Studies in Byzantium, Oxford University Press The book presents an up-to-date look...

Quand les séries historiques turques épousent la vision du pouvoir – The Conversation

"Des pays du Moyen-Orient à ceux d’Amérique latine, en passant par les Balkans et l’Asie, les feuilletons turcs inondent les écrans de télévision." dit The...

Blanchiment d’argent : la Turquie mise sous surveillance par l’organisme international Gafi – Le Figaro

"La Turquie a été placée sous surveillance jeudi 21 octobre par l'organisme international Gafi pour ses manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent...

Kurdish Politics in Iran: Crossborder Interactions and Mobilisation since 1947 by Allan Hassaniyan

Kurdish Politics in Iran: Crossborder Interactions and Mobilisation since 1947 by Allan Hassaniyan, Cambridge University Press, October 2021 Book description Reflecting on seven decades of the...