27.6 C
Paris
vendredi, août 12, 2022

Une journaliste en détention provisoire pour «insulte au président» – Figaro

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Une journaliste connue de la télévision turque, Sedef Kabas, a été placée en détention provisoire samedi pour des commentaires sur le président Recep Tayyip Erdogan » rapporte le Figaro.

La police a interpellé Sedef Kabas à son domicile d’Istanbul à 02h00 locales (23h00 GMT) dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures après son passage à l’antenne suivi de la répétition du même commentaire sur son compte Twitter suivi par 900.000 abonnés. Elle a été formellement arrêtée après sa présentation au tribunal. Le délit d’«insulte au président» est passible d’un à quatre ans de prison en Turquie. «Une soi-disant journaliste a carrément insulté notre président sur une chaîne de télévision qui n’a pas d’autre objectif que de répandre la haine», a déploré un porte-parole du chef de l’État, Fahrettin Altun sur Twitter.

«Je condamne cette arrogance, cette absence de morale dans les termes les plus fermes. Ce n’est pas seulement immoral mais aussi irresponsable», a-t-il ajouté. «L’arrestation de Sedef Kabas pour +insulte au président+ est une grave atteinte à la liberté d’expression», a cependant commenté le Syndicat des journalistes de Turquie (TGS).

Les ONG dénoncent régulièrement des violations de la liberté de la presse en Turquie, en particulier depuis une tentative de putsch en 2016 qui a été suivie par l’arrestation de dizaines de journalistes et la fermeture de plusieurs médias jugés hostiles. La Turquie figure à la 153e place sur 180 du classement 2021 de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF).

Figaro, 22 janvier 2022

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...