7.7 C
Paris
jeudi, octobre 28, 2021

LA révolution Kurde . le PKK et la frabrique d’une utopie

Must read

Ariane Bonzon: « Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français? » – Slate

La très bonne nouvelle du prix Femina étranger 2021 attribué à «Madame Hayat», "confirme le succès commercial récent d'Ahmet Altan et de l'une...

Turkey’s uncovering of Mossad-run spy ring unlikely to further worsen ties with Israel – Fehim Taştekin – Al-Monitor

"The Turkish media may be abuzz with reports about the foiling of a Mossad-run spy ring, but Israel appears unimpressed, and observers see no...

Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order – Entretien avec Bayram Balci et Nicolas Monceau

Bayram Balci et Nicolas Monceau et les dix contributeurs de Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order publié dans la collection du CERI...

En Turquie, les milieux d’affaires critiquent la politique économique d’Erdogan – Le Monde

"L’économie turque est entrée dans une nouvelle zone de turbulences. La chute de la livre et la mainmise du pouvoir sur la Banque centrale...

OLIVIER GROJEAN, La Découverte, 2017

Depuis quelques années, le PKK turc et le PYD syrien sont au centre de l’attention des gauches mondiales. Certains observateurs, comme l’anthropologue David Graeber, l’historien Immanuel Wallerstein ou le linguiste Noam Chomsky les considèrent comme une des rares lueurs d’espoir dans le chaos moyen-oriental et comparent leurs expérimentations politiques à celles des zapatistes du Chiapas. En effet, ces organisations apparaissent comme un point de convergence de nombreuses luttes « nouvelles » : le combat militaire contre l’« obscurantisme » de Daech ; une forme avancée de féminisme contre le « patriarcat » islamiste et traditionaliste ; une volonté de promouvoir un « confédéralisme démocratique » postmarxiste et libertaire ; ou encore une manière renouvelée de contester le capitalisme et le culte de la croissance, au profit d’une écologie radicale.

Pourtant, le PKK et ses organisations soeurs restent très méconnus. Fondé en 1978 et dirigé par son chef Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999, ce parti radical, d’abord indépendantiste puis autonomiste, revendique s’être défait de ses oripeaux marxistes-léninistes pour développer une forme d’autogouvernement proche de la conception municipaliste de l’anarchiste américain Murray Bookchin. Qu’en est-il en vérité ? C’est ce que révèle ce livre essentiel – accessible, informé et distancié – sur la « révolution » en cours au Kurdistan.

More articles

Latest article

Ariane Bonzon: « Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français? » – Slate

La très bonne nouvelle du prix Femina étranger 2021 attribué à «Madame Hayat», "confirme le succès commercial récent d'Ahmet Altan et de l'une...

Turkey’s uncovering of Mossad-run spy ring unlikely to further worsen ties with Israel – Fehim Taştekin – Al-Monitor

"The Turkish media may be abuzz with reports about the foiling of a Mossad-run spy ring, but Israel appears unimpressed, and observers see no...

Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order – Entretien avec Bayram Balci et Nicolas Monceau

Bayram Balci et Nicolas Monceau et les dix contributeurs de Turkey, Russia and Iran in the Middle East. Establishing a New Regional Order publié dans la collection du CERI...

En Turquie, les milieux d’affaires critiquent la politique économique d’Erdogan – Le Monde

"L’économie turque est entrée dans une nouvelle zone de turbulences. La chute de la livre et la mainmise du pouvoir sur la Banque centrale...

Fehim Taştekin: « Turkey sends mixed signals over Syrian mercenaries in Libya » – Al-Monitor

"Turkey’s withdrawal of a limited number of Syrian militia from Libya is aiming to sidestep potential accusations of spoiling the election process in the...