11.3 C
Paris
lundi, mai 17, 2021

LA révolution Kurde . le PKK et la frabrique d’une utopie

Must read

Marie Jégo « Les confidences d’un chef mafieux sèment le trouble en Turquie »

Le Monde, le 17 mai 2021 Chaque semaine sur YouTube, le truand Sedat Peker évoque ses relations passées avec de hauts représentants de l’Etat...

« Le secteur privé turc est enthousiaste à l’idée de participer à de nouveaux projets en Libye »Anadolu Agency

Fortement impliquée en Libye la Turquie est le principal soutien du gouvernement libyen d'entente nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, contre l'Armée nationale...

Little Amal- une petite fille étonnante qui tissera la route migratoire de la Turquie vers l’Europe

Observatoire de la Turquie, 15 Mai 2021, Nilüfer Ovalıoğlu Gros Little Amal- La Petite Amal est une marionnette géante qui entamera un voyage de 8,000...

Hamit Bozarslan: ‘Mob boss Peker’s videos show us the second side of the cartel state of Turkey’

Ahval Youtube Channel, May 15, 2021, Yavuz Baydar https://www.youtube.com/watch?v=cB5x1SSt5_g Historian, research director at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Hamit Bozarslan gave an...

OLIVIER GROJEAN, La Découverte, 2017

Depuis quelques années, le PKK turc et le PYD syrien sont au centre de l’attention des gauches mondiales. Certains observateurs, comme l’anthropologue David Graeber, l’historien Immanuel Wallerstein ou le linguiste Noam Chomsky les considèrent comme une des rares lueurs d’espoir dans le chaos moyen-oriental et comparent leurs expérimentations politiques à celles des zapatistes du Chiapas. En effet, ces organisations apparaissent comme un point de convergence de nombreuses luttes « nouvelles » : le combat militaire contre l’« obscurantisme » de Daech ; une forme avancée de féminisme contre le « patriarcat » islamiste et traditionaliste ; une volonté de promouvoir un « confédéralisme démocratique » postmarxiste et libertaire ; ou encore une manière renouvelée de contester le capitalisme et le culte de la croissance, au profit d’une écologie radicale.

Pourtant, le PKK et ses organisations soeurs restent très méconnus. Fondé en 1978 et dirigé par son chef Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999, ce parti radical, d’abord indépendantiste puis autonomiste, revendique s’être défait de ses oripeaux marxistes-léninistes pour développer une forme d’autogouvernement proche de la conception municipaliste de l’anarchiste américain Murray Bookchin. Qu’en est-il en vérité ? C’est ce que révèle ce livre essentiel – accessible, informé et distancié – sur la « révolution » en cours au Kurdistan.

More articles

Latest article

Marie Jégo « Les confidences d’un chef mafieux sèment le trouble en Turquie »

Le Monde, le 17 mai 2021 Chaque semaine sur YouTube, le truand Sedat Peker évoque ses relations passées avec de hauts représentants de l’Etat...

« Le secteur privé turc est enthousiaste à l’idée de participer à de nouveaux projets en Libye »Anadolu Agency

Fortement impliquée en Libye la Turquie est le principal soutien du gouvernement libyen d'entente nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, contre l'Armée nationale...

Little Amal- une petite fille étonnante qui tissera la route migratoire de la Turquie vers l’Europe

Observatoire de la Turquie, 15 Mai 2021, Nilüfer Ovalıoğlu Gros Little Amal- La Petite Amal est une marionnette géante qui entamera un voyage de 8,000...

Hamit Bozarslan: ‘Mob boss Peker’s videos show us the second side of the cartel state of Turkey’

Ahval Youtube Channel, May 15, 2021, Yavuz Baydar https://www.youtube.com/watch?v=cB5x1SSt5_g Historian, research director at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Hamit Bozarslan gave an...

European ministers call on Turkey to reverse withdrawal from Istanbul Convention

Duvar English, May 11, 2021, image: Yasin AKGUL / AFP Some 31 European ministers from 16 countries have urged the Turkish government to reverse its...