15.2 C
Paris
mardi, juin 22, 2021

LA révolution Kurde . le PKK et la frabrique d’une utopie

Must read

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir – Le Monde

Le Monde, 18 juin 2021, Marie Jégo Le HDP est la bête noire de la coalition nationalo-islamiste dirigée par le président Erdogan. Un homme armé a...

Sexism and militarism from soccer to tuna fish – Duvar

Duvar English, June 21, 2021, Kenan Behzat Sharpe Football is something of a national pastime in Turkey, inspiring extreme passion. Unfortunately, the language used to...

First juridical steps to shut down pro-Kurdish party

Ahval, June 21, 2021 Turkey’s top court accepts indictment to shut pro-Kurdish party Turkey’s Constitutional Court unanimously accepted an indictment for the closure of the pro-Kurdish...

Des centaines de femmes dans les rues d’Istanbul pour dénoncer les violences domestiques – vidéo – France 24

France 24, 19 juin 2021, vidéo: Shona BHATTACHARYYA À Istanbul, plusieurs centaines de femmes ont défilé samedi pour protester contre la décision du président turc Recep Tayyip...

OLIVIER GROJEAN, La Découverte, 2017

Depuis quelques années, le PKK turc et le PYD syrien sont au centre de l’attention des gauches mondiales. Certains observateurs, comme l’anthropologue David Graeber, l’historien Immanuel Wallerstein ou le linguiste Noam Chomsky les considèrent comme une des rares lueurs d’espoir dans le chaos moyen-oriental et comparent leurs expérimentations politiques à celles des zapatistes du Chiapas. En effet, ces organisations apparaissent comme un point de convergence de nombreuses luttes « nouvelles » : le combat militaire contre l’« obscurantisme » de Daech ; une forme avancée de féminisme contre le « patriarcat » islamiste et traditionaliste ; une volonté de promouvoir un « confédéralisme démocratique » postmarxiste et libertaire ; ou encore une manière renouvelée de contester le capitalisme et le culte de la croissance, au profit d’une écologie radicale.

Pourtant, le PKK et ses organisations soeurs restent très méconnus. Fondé en 1978 et dirigé par son chef Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999, ce parti radical, d’abord indépendantiste puis autonomiste, revendique s’être défait de ses oripeaux marxistes-léninistes pour développer une forme d’autogouvernement proche de la conception municipaliste de l’anarchiste américain Murray Bookchin. Qu’en est-il en vérité ? C’est ce que révèle ce livre essentiel – accessible, informé et distancié – sur la « révolution » en cours au Kurdistan.

More articles

Latest article

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir – Le Monde

Le Monde, 18 juin 2021, Marie Jégo Le HDP est la bête noire de la coalition nationalo-islamiste dirigée par le président Erdogan. Un homme armé a...

Sexism and militarism from soccer to tuna fish – Duvar

Duvar English, June 21, 2021, Kenan Behzat Sharpe Football is something of a national pastime in Turkey, inspiring extreme passion. Unfortunately, the language used to...

First juridical steps to shut down pro-Kurdish party

Ahval, June 21, 2021 Turkey’s top court accepts indictment to shut pro-Kurdish party Turkey’s Constitutional Court unanimously accepted an indictment for the closure of the pro-Kurdish...

Des centaines de femmes dans les rues d’Istanbul pour dénoncer les violences domestiques – vidéo – France 24

France 24, 19 juin 2021, vidéo: Shona BHATTACHARYYA À Istanbul, plusieurs centaines de femmes ont défilé samedi pour protester contre la décision du président turc Recep Tayyip...

Ottomanes et Ottomans au tournant du siècle – Exposition – Bibliothèque des Langues Orientales

Exposition, du 28 juin au 13 août 2021, Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), Rez-de-jardin, accès sur réservation Intitulée « Ottomanes et Ottomans au tournant...