25.1 C
Paris
lundi, août 15, 2022

“La Turquie : retour au Moyen-Orient ” – Özge Partik

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

Hérodote. 2013, 148(1), p. 33-46.; La Découverte, 2013. Language: French, Base de données: Cairn.info

La Turquie a connu une évolution de sa politique étrangère depuis quinze ans. L’AKP, une fois arrivé au pouvoir en novembre 2002, a montré son ambition de faire de la Turquie une puissance régionale. La « nouvelle » politique de « zéro problème avec les voisins » d’Ahmet Davutoglu s’est concrétisée à travers un ensemble d’événements : activité de l’AKP dans la médiation des crises au Moyen-Orient, discours de Tayyip Erdogan contre Israël qui ont rendu populaire la Turquie dans les populations arabes, rapprochement, jusqu’à l’été 2011, avec la Syrie, voie d’accès politico-économique vers le Proche-Orient. Le résultat économique de cette politique est positif pour la Turquie mais inquiète l’Occident. Cependant, ce changement de politique turc est antérieur à l’arrivée d’AKP puisque déjà mis en œuvre par Ismail Cem, ministre des Affaires étrangères jusqu’en juillet 2002 ; les gouvernements de l’AKP ne font que le développer sous une approche différente.

Turkey’s foreign policy has experienced some changes over the last15 years. There was a growing ambition of making Turkey a regional power soon after the AKP won the November 2002 national elections. A series of events helped define Ahmet Davutoglu’s “new” policy of “zero problems with neighbors” up to 2011: the AKP’s proactive attitude towards the mediation of Middle East crises, Tayyip Erdogan’s speeches against Israel that gave rise to Turkey’s popularity among Arab populations up to the summer of 2011, the reconciliation with Syria, and the political and economic drive towards the Middle East. The economic result of this policy has a positive impact on Turkey, but creates political concerns in the west. However this “policy change” came about during Ismail Cem’s tenure as a foreign affairs minister, which ended in July 2002. The AKP governments developed it further but in a different way.HER_148_0033_Ozge Artik_La Turquie retour au Moyen-OrientDownload

Share the post « “La Turquie : retour au Moyen-Orient” – Özge Artık »

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...