28.9 C
Paris
lundi, août 8, 2022

L’administration de Biden Maintient une Position Intransigeante sur l’achat de S-400 par la Turquie

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

Le journal Duvar (7/02/2021)rapporte que le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a déclaré: “la position des Etats-Unis sur l’acquisition par la Turquie des systèmes de défense anti-missiles S-400 n’a pas changé sous la nouvelle administration Biden . “Nous demandons instamment à la Turquie de ne pas conserver le système S-400”, a-t-il déclaré “

“(…) Après que la Turquie ait procédé à l’achat des S-400, les États-Unis ont suspendu leur participation au programme F-35 Joint Strike Fighter pendant qu’ils continuaient à négocier avec Ankara.

En octobre 2020, la Turquie a de nouveau mis les États-Unis en colère en testant le système de fabrication russe. Le Pentagone a déclaré à l’époque que le test risquait d’avoir de graves conséquences sur les relations américano-turques, et le Département d’État a déclaré que le test était inacceptable et qu’il constituait “un pas évident dans la mauvaise direction”.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a alors déclaré que les tests se poursuivraient sans qu’Ankara ne demande l’autorisation à Washington.

En décembre 2020, les États-Unis ont annoncé des sanctions, notamment l’interdiction de toutes les licences d’exportation américaines à la Présidence des industries de la défense (SSB) ainsi que le gel des avoirs de son président, İsmail Demir, de son vice-président et de deux employés.”

“Biden n’a pas encore parlé avec Erdoğan depuis qu’il est devenu président”.

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...