16.8 C
Paris
samedi, octobre 1, 2022

L’administration de Biden Maintient une Position Intransigeante sur l’achat de S-400 par la Turquie

Must read

La Turquie a frappé le PKK dans le nord de l’Irak – Le Figaro

"La Turquie a frappé cette semaine une position du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) en territoire irakien, «à 140 km de la frontière», a annoncé...

Greed and Envy in the Armenian Genocide: A Conversation with Ümit Kurt – LARB

"ENTIRE HISTORIES can be written about the machinations involved in keeping the history of the Armenian genocide from being written. A cottage industry of...

Shahmeran et autres « femmes serpent », héroïnes de traditions variées – Le Petit Journal

"Depuis des temps immémoriaux, et sous toutes les latitudes, on trouve dans tous les rites et dans de nombreuses religions la représentation de personnages...

En plein concert, la chanteuse turque Melek Mosso se coupe les cheveux pour soutenir les Iraniennes qui manifestent – Franceinfo

"Au milieu de sa performance, elle s’est arrêtée de chanter et a expliqué vouloir lutter pour faire en sorte que "la mobilisation de ses...

Le journal Duvar (7/02/2021)rapporte que le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a déclaré: “la position des Etats-Unis sur l’acquisition par la Turquie des systèmes de défense anti-missiles S-400 n’a pas changé sous la nouvelle administration Biden . “Nous demandons instamment à la Turquie de ne pas conserver le système S-400”, a-t-il déclaré “

“(…) Après que la Turquie ait procédé à l’achat des S-400, les États-Unis ont suspendu leur participation au programme F-35 Joint Strike Fighter pendant qu’ils continuaient à négocier avec Ankara.

En octobre 2020, la Turquie a de nouveau mis les États-Unis en colère en testant le système de fabrication russe. Le Pentagone a déclaré à l’époque que le test risquait d’avoir de graves conséquences sur les relations américano-turques, et le Département d’État a déclaré que le test était inacceptable et qu’il constituait “un pas évident dans la mauvaise direction”.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a alors déclaré que les tests se poursuivraient sans qu’Ankara ne demande l’autorisation à Washington.

En décembre 2020, les États-Unis ont annoncé des sanctions, notamment l’interdiction de toutes les licences d’exportation américaines à la Présidence des industries de la défense (SSB) ainsi que le gel des avoirs de son président, İsmail Demir, de son vice-président et de deux employés.”

“Biden n’a pas encore parlé avec Erdoğan depuis qu’il est devenu président”.

More articles

Latest article

La Turquie a frappé le PKK dans le nord de l’Irak – Le Figaro

"La Turquie a frappé cette semaine une position du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) en territoire irakien, «à 140 km de la frontière», a annoncé...

Greed and Envy in the Armenian Genocide: A Conversation with Ümit Kurt – LARB

"ENTIRE HISTORIES can be written about the machinations involved in keeping the history of the Armenian genocide from being written. A cottage industry of...

Shahmeran et autres « femmes serpent », héroïnes de traditions variées – Le Petit Journal

"Depuis des temps immémoriaux, et sous toutes les latitudes, on trouve dans tous les rites et dans de nombreuses religions la représentation de personnages...

En plein concert, la chanteuse turque Melek Mosso se coupe les cheveux pour soutenir les Iraniennes qui manifestent – Franceinfo

"Au milieu de sa performance, elle s’est arrêtée de chanter et a expliqué vouloir lutter pour faire en sorte que "la mobilisation de ses...

Reportage. Guerre en Ukraine : la Turquie, pays refuge pour les déserteurs russes – France 24

https://youtu.be/tmAN4S1_k0E "Depuis l'annonce par Vladimir Poutine de la mobilisation partielle de réservistes, des dizaines de milliers de Russes ont fui le pays pour échapper à...