10.9 C
Paris
mercredi, octobre 27, 2021

L’Allemagne Emboîte-t-elle le pas à la France dans la lutte contre les extrémistes Turcs

Must read

Fehim Taştekin: « Turkey sends mixed signals over Syrian mercenaries in Libya » – Al-Monitor

"Turkey’s withdrawal of a limited number of Syrian militia from Libya is aiming to sidestep potential accusations of spoiling the election process in the...

Que vaut l’armée turque? – vidéo – Le Figaro

https://www.youtube.com/watch?v=G4N_KpMia-0 « Alors que la Turquie n’a jamais été aussi engagée en dehors de ses frontières, les tensions se multiplient avec ses propres alliés, à commencer...

Erdogan renonce à expulser 10 ambassadeurs occidentaux – Le Figaro

"Pour les observateurs, il s'agissait surtout avec ce mouvement d'humeur de «faire diversion», la Turquie étant en proie à une crise économique, avec un taux...

Didier Billion: « Erdogan joue un jeu dangereux » -TV5Monde

"On sait que la situation économique se dégrade de façon préoccupante en Turquie, et qu'une partie de l'électorat d'Erdogan est en train de le...

Dans un entretien accordé au journal Ahval Cem Özdemir, député vert allemand d’origine turc, a déclaré que son parti menait des consultations avec les chrétiens et sociaux-démocrates de la coalition gouvernementale afin de présenter un projet de loi au parlement allemand visant la fermeture des organisations extrémistes turques.  Il a martelé « trop c’est trop ». « Il n’y a pas de bon ou de mauvais fanatisme ou d’extrémisme. Dans notre pays (l’Allemagne) le PKK et ses organismes affiliés sont interdits. C’est maintenant au tour des ultra-nationalistes, des loups gris dont les liens avec le crime organisé font fréquemment la une.  Cela suffit ! »

Özdemir  a ajouté « S’il n’est pas possible d’intervenir pour contrer leur organisation en Turquie et leur association avec le gouvernement, nous disposons néanmoins en Allemagne des moyens d’arrêter leurs activités. Celles-ci troublent la cohésion et la paix de nos ressortissants. Nous voulons mettre en œuvre ces moyens ».

Özdemir a donné la France en exemple. « Après que nos voisins français l’ait fait c’est à notre tour d’interdire. Et à mon avis on est même en retard. Ils ont dépassé la mesure. Ils nous menacent dans notre pays et en toute impunité. Ce message est aussi adressé à Ankara : Toute attaque, toute insulte faites à la France, à Monsieur Macron sera une attaque, une insulte qui nous seront adressées. J’espère que Ankara entendra ce message. »

Share the post « L’Allemagne emboîte-t-elle le pas à la France dans la lutte contre les extrémistes turcs? »

More articles

Latest article

Fehim Taştekin: « Turkey sends mixed signals over Syrian mercenaries in Libya » – Al-Monitor

"Turkey’s withdrawal of a limited number of Syrian militia from Libya is aiming to sidestep potential accusations of spoiling the election process in the...

Que vaut l’armée turque? – vidéo – Le Figaro

https://www.youtube.com/watch?v=G4N_KpMia-0 « Alors que la Turquie n’a jamais été aussi engagée en dehors de ses frontières, les tensions se multiplient avec ses propres alliés, à commencer...

Erdogan renonce à expulser 10 ambassadeurs occidentaux – Le Figaro

"Pour les observateurs, il s'agissait surtout avec ce mouvement d'humeur de «faire diversion», la Turquie étant en proie à une crise économique, avec un taux...

Didier Billion: « Erdogan joue un jeu dangereux » -TV5Monde

"On sait que la situation économique se dégrade de façon préoccupante en Turquie, et qu'une partie de l'électorat d'Erdogan est en train de le...

« Le mauvais calcul d’Erdogan » – Le Monde

"Le président turc menace d’expulser les ambassadeurs de dix pays, dont les Etats-Unis, l’Allemagne et la France, à qui il reproche d’avoir signé un...