25.3 C
Paris
lundi, août 15, 2022

“Les Etats-Unis , La Turquie et le « Problème » Arménien ” – Julien Zarifian

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

Hérodote. 2013, 149(2), p. 53-65.; La Découverte, 2013. Language: French, Base de données: Cairn.info

Le dossier arménien, comprenant la reconnaissance du génocide des Arméniens de 1915 et les relations arméno-turques actuelles, obère les relations entre les États-Unis et la Turquie. Perçues à Washington comme stratégiques, bien qu’elles aient connu des hauts et des bas, elles se passeraient bien des complications impliquées par le « problème » arménien. La reconnaissance du génocide de 1915, que la Turquie refuse avec véhémence, est un dossier particulièrement difficile vu de Washington, puisque l’administration américaine cherche à ménager son allié turc mais peine, de plus en plus, à ne pas reconnaître officiellement le génocide de 1915. D’autant que, d’une part, de nombreux acteurs non institutionnels mais aussi institutionnels américains et internationaux l’ont reconnu, et que, d’autre part, il faut aussi ménager la communauté arménienne des États-Unis qui, organisée en lobby, tolère de plus en plus mal que son pays refuse de reconnaître l’événement historique dont elle est issue.

The Armenian issue—the Armenian Genocide of 1915 and current Turkish-Armenian relations—hampers relations between the United States and Turkey. These relations are perceived as strategic in Washington although they have suffered some difficulties these past few years. However, they are greatly complicated by the recognition of the 1915 Armenian Genocide, which Turkey firmly opposes. The US administration has not recognized this genocide, in order to “spare” its Turkish ally, but it becomes increasingly difficult to maintain such a stance. On the one hand, the United States is quite isolated on this issue—many national and international non-institutional and institutional actors have recognized the genocide—and on the other hand, the United States is pressed to recognize the genocide by Armenian-American lobbies who refuse to accept the fact that their country does not recognize the historical event linked to their ancestry.HER_149_0053_Julien Zarifian_Les États-Unis, la Turquie et le « problème » arménienDownload

Share the post « “Les États-Unis, la Turquie et le « problème » arménien” – Julien Zarifian »

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...