16.1 C
Paris
mercredi, octobre 20, 2021

“L’état turc , son Armée et l’Otan : ami , allié , non Allié ? ” Jean-Sylvestre Mongrenier

Must read

Little Amal était à Paris – vidéo

Amal est le nom d’une petite fille géante qui arpente les chemins des réfugiés et que représente cette extraordinaire marionnette de 3.5 mètres. Trois...

Ankara convoque dix ambassadeurs après un nouvel appel à la libération d’Osman Kavala – Le Monde

"Dix pays ont estimé, lundi, que le retard dans le procès de l’opposant Kavala « jet une ombre sur le respect de la démocratie...

Education et coopération militaire : la stratégie de la Turquie pour s’imposer en Ethiopie – Le Monde

“Les exportations turques en Ethiopie dans les domaines de la défense et de l’armement ont explosé cette année et sont passées de 203 000...

« Erdogan cherche à étendre son influence en Afrique »- le Monde

Cyril Bensimon, Le Monde, le 19 octobre 2021 image: Recep Tayyip Erdogan et son épouse avec le ministre angolais des affaires étrangères le 17 octobre,...

Hérodote. 2013, 148(1), p. 47-67.; La Découverte, 2013. Language: French, Base de données: Cairn.info

La Turquie a longtemps fait figure de pays à la politique étrangère strictement alignée sur celle des États-Unis. Les désaccords turco-américains autour de l’Irak, la grave crise diplomatique entre Ankara et Jérusalem, plus généralement la politique étrangère mise en œuvre par Davutoglu et le gouvernement de l’AKP ont suscité une interrogation de longue portée : l’Occident aurait-il perdu la Turquie ? En fait, la participation de la Turquie à l’Otan n’est pas remise en cause et la volonté d’Ankara d’accroître son rôle international se traduit aussi par une forte présence dans les structures atlantiques. Enfin, les menaces sur la Turquie liées à l’environnement régional donnent plus d’importance encore à l’Otan. Il reste donc à appréhender ce pays avec un prisme plus large que celui de la candidature à l’Union européenne.

Turkey’s foreign policy has long been perceived as strictly aligned with the United States. However, the US-Turkish disagreement on Iraq, the very serious diplomatic crisis between Ankara and Jerusalem, and more generally the foreign policy of Davuto?lu and the AKP raise one fundamental question: has the West lost Turkey? As a matter of fact, Turkey’s NATO membership is not being reconsidered, and Ankara is willing to use the Atlantic structures to enhance its international role. Lastly, NATO is of prime importance for Turkey’s security considering the regional threats. Turkey should thus be approached by European countries with a broader perspective than just its application for EU membership.HER_148_0047_Jean-Sylvestre Mongrenier_L’État turc, son armée et l’Otan ami, allié, non alignéDownload

Share the post « “L’État turc, son armée et l’Otan : ami, allié, non aligné ?” – Jean-Sylvestre Mongrenier »

More articles

Latest article

Little Amal était à Paris – vidéo

Amal est le nom d’une petite fille géante qui arpente les chemins des réfugiés et que représente cette extraordinaire marionnette de 3.5 mètres. Trois...

Ankara convoque dix ambassadeurs après un nouvel appel à la libération d’Osman Kavala – Le Monde

"Dix pays ont estimé, lundi, que le retard dans le procès de l’opposant Kavala « jet une ombre sur le respect de la démocratie...

Education et coopération militaire : la stratégie de la Turquie pour s’imposer en Ethiopie – Le Monde

“Les exportations turques en Ethiopie dans les domaines de la défense et de l’armement ont explosé cette année et sont passées de 203 000...

« Erdogan cherche à étendre son influence en Afrique »- le Monde

Cyril Bensimon, Le Monde, le 19 octobre 2021 image: Recep Tayyip Erdogan et son épouse avec le ministre angolais des affaires étrangères le 17 octobre,...

La Turquie en pourparlers avec les États-Unis au sujet des F-16 – Le Point

"Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fait cette annonce dimanche, alors que la Turquie a été exclue du programme de l’avion de combat...