9.5 C
Paris
vendredi, mai 14, 2021

Nouveau Livre : «et les juifs bulgares furent sauvés … » par Nadège Ragaru

Must read

« Erdogan’s midnight decrees give Turkey nightmares » Pinar Tremblay

Al-Monitor, 13 May 2021, "The overnight decrees increasingly governing Turkey have become a source of livid satire and agony for millions of Turks. The Turkish government...

Who Suffers Most From Russian Tourism Sanctions Against Turkey?

Carnegie Europe, May 10, 2021, Joanna Pritchett, image: AFP Russia imposed a tourism ban on Turkey in apparent retribution for Turkey’s support of Ukraine. But the...

Noel Malcolm on the Ottoman Empire and Islam in Western political thought- Turkey Book Talk podcast

Turkey Book Talk, May 11, 2021 In Turkey Book Talk episode #141 Sir Noel Malcolm, senior research fellow at All Souls College, University of Oxford, talks...

Corridor gazier sud européen : la Turquie veut sa part dans la diversification européenne – émission France Culture

France Culture, 10 Mai 2021, Bertille Bourdon A la fin de l’année 2020, le gazoduc TAP (trans adriatic pipeline) a été mis en service afin...

Presses de Sciences Po, 22 octobre 2020

« Exception en Europe, un État allié du Reich a refusé de déporter sa communauté juive. Cette image de la Bulgarie pendant la seconde guerre mondiale a prévalu jusque récemment, quitte à omettre que, dans les territoires de la Yougoslavie et de la Grèce occupés par ce pays entre 1941 et 1944, la quasi-totalité des Juifs ont été raflés, convoyés vers la Pologne et exterminés.

Au terme d’une vaste enquête documentaire et archivistique, Nadège Ragaru reconstitue l’origine de ce qui a longtemps été tenu pour un socle de faits vrais parce que largement crus. Elle explique pourquoi une seule facette d’un passé complexe et contradictoire a fait l’objet d’une transmission prioritaire ; comment les déportations, sans être oblitérées, sont devenues secondaires dans les discours publics, les musées, les livres d’histoire et les arts ; comment la mise en écriture des persécutions contre les Juifs en Bulgarie s’est retrouvée l’otage de la guerre froide puis des luttes politiques et mémorielles de l’après-communisme dans les Balkans et le reste du monde.

Profondément originale dans sa conception comme dans son écriture, cette enquête historique est une réflexion exemplaire sur les silences du passé. »

Nadège Ragaru est directrice de recherche à Sciences Po (CERI-CNRS), où elle enseigne l’histoire et la mémoire du communisme et de la Shoah en Europe de l’Est. Elle a été chercheur invité à l’Université d’Oxford et Reid Hall Fellow à l’Université de Columbia.

More articles

Latest article

« Erdogan’s midnight decrees give Turkey nightmares » Pinar Tremblay

Al-Monitor, 13 May 2021, "The overnight decrees increasingly governing Turkey have become a source of livid satire and agony for millions of Turks. The Turkish government...

Who Suffers Most From Russian Tourism Sanctions Against Turkey?

Carnegie Europe, May 10, 2021, Joanna Pritchett, image: AFP Russia imposed a tourism ban on Turkey in apparent retribution for Turkey’s support of Ukraine. But the...

Noel Malcolm on the Ottoman Empire and Islam in Western political thought- Turkey Book Talk podcast

Turkey Book Talk, May 11, 2021 In Turkey Book Talk episode #141 Sir Noel Malcolm, senior research fellow at All Souls College, University of Oxford, talks...

Corridor gazier sud européen : la Turquie veut sa part dans la diversification européenne – émission France Culture

France Culture, 10 Mai 2021, Bertille Bourdon A la fin de l’année 2020, le gazoduc TAP (trans adriatic pipeline) a été mis en service afin...

Sümbül Kaya, Etienne Copeaux «Les martyrs ne meurent pas»

Les obsèques des combattants, images de la Turquie en guerre in. Raphaëlle Branche,  Nadine Picaudou,  Pierre Vermeren (dir) AUTOUR DES MORTS DE GUERRE Sorbonne éditions, 2014 La rébellion...
Share This

Share This

Share this post with your friends!