19.9 C
Paris
vendredi, août 19, 2022

“Quelle Turquie après le k émalisme ?” Nora Seni

Must read

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

Article de la revue France Forum  Pour lire l’article intégral Download

LLa politique étrangère n’est pas indépendante de la scène domestique. Celle-ci est drastiquement polarisée par la stratégie de Erdogan entre musulmans conservateurs et population sécularisée, entre un « nous » et « eux », produits discursifs de ce président. Cette stratégie s’emploie à éloigner la Turquie autant de sa propre histoire récente, celle de la république laïque, kémaliste, que du monde occidental, de ses valeurs, de ses régimes politiques et, finalement, de son mode de vie. En novembre 2019, à l’occasion de la sixième « convention de la religion » (Din surasi), Erdogan déclarait qu’il faudrait dorénavant installer l’islam au centre de la vie des citoyens turcs : « Ce n’est pas l’islam qui agira selon nous, c’est nous qui agirons selon l’islam. Même si cela nous est pénible, nous installerons au centre de notre vie, non les conditions de l’époque, mais les commandements de notre religion1. » Plus que des propos incantatoires, il faut voir une vraie annonce programmatique dans cette déclaration. En effet, cette injonction ponctue le discours de clôture de la convention dans lequel Erdogan expose son « analyse » concernant le retard de deux siècles des pays musulmans sur l’Occident. La principale cause de ce retard réside, selon lui, dans « l’abandon de la concertation [sura ou istisare] entre musulmans » : « Nous avons oublié la tradition que nous avions de nous concerter entre nous autres musulmans » disait- il, « et avons cherché les solutions à nos problèmes auprès des capitales occidentales. il est temps que l’umma se ressaisisse2. »


ÉLOIGNER LA TURQUIE DE SON HISTOIRE RÉCENTE. On peut lire, ici, une particularité du mode opératoire de Erdogan : il annonce de manière tout à fait provocatrice un projet qui bouscule les institutions politiques et administratives – ici, la laïcité – et les modes de pensée de la population. Il attend…

Pour lire la suite

More articles

Latest article

« At summit, Erdogan, Putin still divided on SyriaRead more ». Al Monitor staff 

Ankara agreed said Al Monitor on the 5th of August 2022 that part of its natural gas payments to Moscow would be switched to...

Au sujet de « La promesse d’Hasan », film turc, sorti en France en plein mois d’août/Nora SENI

Le vent souffle sans répit dans le film de Semih Kaplanoglu, ployant branches, bruissant feuillages, malmenant les clôtures faits d'assemblages irréguliers de bois secs....

Turkey’s Mission Becomes More Difficult If Attacks on Ukrainian Ports Continue- PANORAMA/Selmin Seda Coşkun

Selmin Seda Coskun from the Thomas More Institute in Paris wrote in Panorama, Online of the 4th of August 2022, an indepth article...

L’accord céréalier, un succès diplomatique pour le président Erdogan. LE MONDE/Marie Jégo

Après la sécurisation du passage d’un premier cargo, le président turc rencontre Vladimir Poutine vendredi, à Sotchi, pour parler notamment de l’Ukraine et de...

« Turkey’s inflation hits almost 80% as Erdogan insists on low-rate policy ». Mustafa Sönmez/AL MONITOR

"Despite a relative slowdown in July, Turkey’s consumer inflation appears on course to overshoot the central bank’s newly revised year-end forecast of 60.4%" says...