9.1 C
Paris
jeudi, février 2, 2023

“Syrie, Irak, Libye : Pourquoi la Turquie Multiplie les démonstration de forces ?”

Must read

Erdogan’s popularity surges to two-year high after boost in spending – Ragip Soylu / MIDDLE EAST EYE

"The popularity of Turkish President Recep Tayyip Erdogan and his party has hit a two-year high following a huge boost in spending and steps that have benefited...

Sweden’s NATO Problem Is Also Turkey’s NATO Problem – Alper Coskun / CARNEGIE

"The image of Turkey standing in the way of Sweden and Finland’s historic decision to join the alliance, against the backdrop of the war...

« En Turquie, l’État de droit recule, et l’influence russe s’accroît » – Marc Pierini / La CROIX

Marc Pierini, ancien ambassadeur de l’UE notamment en Turquie (2006-2011) et Syrie (1998-2002), propose une analyse de la situation de la Turquie à trois...

Pro-Iran group claims attack on Turkey’s base in northern Iraq – AL-MONITOR

"The so-called Bashiqa base, which has long been a source of tension between Ankara and Baghdad, is a frequent target of rocket attacks by pro-Iranian...

Nora Seni et Dorothée Schmid sur RFI

Emission du 19/06/2020 – POUR ECOUTER sur RFIhttp://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200619-syrie-irak-libye-pourquoi-la-turquie-multiplie-les-d%C3%A9monstrations-force 

“Il y a d’abord cette opération lancée, cette semaine, dans le nord de l’Irak où l’armée turque vise les forces du PKK. Et puis quelques jours plus tôt, un incident en Méditerranée où un navire français s’est retrouvé dans la ligne de mire des frégates d’Ankara.”

“Deux épisodes qui illustrent l’hyperactivité militaire d’une Turquie qui multiplie les démonstrations de force. Au point que l’OTAN, réunie mercredi 17 juin 2020 à Bruxelles, ne soit contrainte de jouer les arbitres. Quelle partition, justement, Recepp Tayyip Erdogan fait-il jouer à son pays ? Quels intérêts servent cet interventionnisme en Syrie, en Irak et en Libye, notamment à l’origine de tensions avec Paris”.

Les Invités :
– Nora Seni, professeure à l’Institut français de géopolitique de l’Université Paris 8 et ancienne directrice de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul
– Dorothée Schmid, responsable du programme Moyen Orient et Turquie à l’Institut français des relations internationales (IFRI).

More articles

Latest article

Erdogan’s popularity surges to two-year high after boost in spending – Ragip Soylu / MIDDLE EAST EYE

"The popularity of Turkish President Recep Tayyip Erdogan and his party has hit a two-year high following a huge boost in spending and steps that have benefited...

Sweden’s NATO Problem Is Also Turkey’s NATO Problem – Alper Coskun / CARNEGIE

"The image of Turkey standing in the way of Sweden and Finland’s historic decision to join the alliance, against the backdrop of the war...

« En Turquie, l’État de droit recule, et l’influence russe s’accroît » – Marc Pierini / La CROIX

Marc Pierini, ancien ambassadeur de l’UE notamment en Turquie (2006-2011) et Syrie (1998-2002), propose une analyse de la situation de la Turquie à trois...

Pro-Iran group claims attack on Turkey’s base in northern Iraq – AL-MONITOR

"The so-called Bashiqa base, which has long been a source of tension between Ankara and Baghdad, is a frequent target of rocket attacks by pro-Iranian...

Défections. Le meurtre d’un chef des “Loups gris” déchire l’extrême droite turque – COURRIER INTERNATIONAL

"Figure montante de l’ultradroite, Sinan Ates a été assassiné le 30 décembre dernier. Les soupçons se portent sur le MHP, un parti d’extrême droite. Un...