15.1 C
Paris
mardi, mai 24, 2022

 A propos de « TOI, MOI, LENINE » (SEN BEN LENIN), film de TUFAN TASTAN

Must read

Turkey’s Alevis to open their houses of worship to LGBTQ funerals – Al-Monitor

"Turkey’s major Alevi organizations announce they will open their houses of worship to LGBTQ individuals in support of equal funeral rights" reports Sibel Hurtas...

Thousands join rally in Istanbul against conviction of main opposition chairwoman – Ahval News

"Thousands of people on Saturday flocked to a rally in Istanbul led by the country’s main opposition party to protest a jail sentence handed down...

Rock, chanson kurde, K-pop : la guerre aux concerts des conservateurs turcs – Courrier International

"Rassemblements mixtes où l’on vend de l’alcool, K-pop jugée trop “efféminée” ou encore chanteuse kurde bannie : les interdictions de festivals et de concerts pleuvent...

«Instaurer un congé menstruel, c’est combattre l’hypocrisie» : en Turquie, le tabou autour des règles se lève – Madame Le Figaro

REPORTAGE.- "Dans le pays d'Erdogan, où le sujet des règles est encore tabou et où les droits des femmes sont constamment bafoués, des initiatives...

Avec ce titre intrigant le film de Tufan Tastan qui a inauguré le 19è Festival du cinéma de Turquie (31mars-10 avril) à Paris ne risquait pas de passer inaperçu. Le film raconte les aventures d’un buste en bois de Lénine qu’un jour les habitants d’Akçakoca, petite ville sur les bords de la mer Noire retrouvent échoué sur la rive. On l’imagine jeté à la mer après l’effondrement de l’Union soviétique en 1993. Toi Moi Lénine brode une histoire loufoque autour du destin de cette statue. Le scénario est de Barış Bıçakçı et la réalisation signée de Tufan Taştan. Lors du festival organisé par l’association ACORT la projection a eu lieu avec la présence du réalisateur et de l’actrice Hasibe Eren qui ont répondu aux questions des spectateurs.

Le film, une fiction, raconte ce qu’il advient de ce buste dans cette petite bourgade. Les autorités turques tentent de l’ériger sur la place centrale de la ville. Alors qu’il est conservé dans un entrepôt en raison d’obstacles politiques et bureaucratiques, les touristes s’y intéressant, la municipalité décide de l’exposer sur la place centrale de la ville. Cependant le buste est volé et disparaît mystérieusement. Deux agents de police tentent de le retrouver et mènent des interrogatoires auprès des habitants. Bien que le film se transforme en farce, à travers dialogues et sous-entendus il mène à une confrontation avec la mémoire douloureuse des militants politiques de gauche.

Le casting réunit des pointures du cinéma turc: Barış Falay, Binnur Kaya, Sarp Akkaya, Hasibe Eren, Melis Birkan, Serkan Keskin et Nur Sürer. Plusieurs d’entre eux sont primés.

Irem Alput. Etudiante en Master 2 Sciences sociales – Migrations, racisme, altérités à l’Université Paris.

Bande Annonce

More articles

Latest article

Turkey’s Alevis to open their houses of worship to LGBTQ funerals – Al-Monitor

"Turkey’s major Alevi organizations announce they will open their houses of worship to LGBTQ individuals in support of equal funeral rights" reports Sibel Hurtas...

Thousands join rally in Istanbul against conviction of main opposition chairwoman – Ahval News

"Thousands of people on Saturday flocked to a rally in Istanbul led by the country’s main opposition party to protest a jail sentence handed down...

Rock, chanson kurde, K-pop : la guerre aux concerts des conservateurs turcs – Courrier International

"Rassemblements mixtes où l’on vend de l’alcool, K-pop jugée trop “efféminée” ou encore chanteuse kurde bannie : les interdictions de festivals et de concerts pleuvent...

«Instaurer un congé menstruel, c’est combattre l’hypocrisie» : en Turquie, le tabou autour des règles se lève – Madame Le Figaro

REPORTAGE.- "Dans le pays d'Erdogan, où le sujet des règles est encore tabou et où les droits des femmes sont constamment bafoués, des initiatives...

Les Etats-Unis face au marchandage de la Turquie, alors que la Suède et la Finlande veulent rejoindre l’OTAN – Le Monde/Piotr Smolar

"Recevant les dirigeants suédois et finlandais, Joe Biden s’est félicité de leur demande d’adhésion à l’Alliance atlantique, sans mentionner les conditions posées par Ankara"...