20.1 C
Paris
jeudi, août 5, 2021

“An Historical Geographic Information System For Ottoman Studies  » by Ohanian , Basksurt And Kabadayi

Must read

En Turquie et en Grèce, une canicule et des feux d’une ampleur historique

Des hommes rassemblent des moutons pour les éloigner d’un incendie qui progresse, le 2 août 2021, à Mugla, en Turquie. YASIN AKGUL / AFP

En Turquie, une centrale thermique menacée par les incendies – Le Monde

Le Monde, 3 août 2021 Sur les 156 incendies déclarés en une semaine en Turquie, neuf sont toujours actifs. La Grèce affronte, de son côté, une...

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Turcica, Volume51 ,2020, by Daniel OHANIAN, Mehmet Z. BAŞKURT, M. Erdem KABADAYI

Abstract :The purpose of this article is to announce the publication of a partial transcription of the c. 1907 Ottoman census that relates to 24,000 Apostolic Armenian Istanbulites and of a historical geographic information system (HGIS), or interactive map, that shows where these individuals lived. Within this framework, the authors first present their argument that an unidentified, microfilmed population register housed in New York is the most substantial portion of this census currently available to researchers. In the second part of their article, they introduce HGISes as tools for the digital humanities and describe the process of creating one.


Le but de cet article est d’annoncer la publication d’une transcription partielle du recensement ottoman de circa 1907 qui concerne 24000 Arméniens apostoliques à Istanbul et d’un système d’information géographique historique (SIGH), ou carte interactive, qui montre où habitaient ces individus. Dans ce cadre, les auteurs présentent d’abord l’argument qu’un registre de population conservé à New York – microfilmé et non identifié – constitue la partie la plus considérable de ce recensement actuellement à disposition des chercheurs. Dans la deuxième partie de l’article, l’objectif est de présenter les SIGH comme des outils pour les humanités numériques et de décrire la création d’un tel système.

Share the post « “An Historical Geographic Information System for Ottoman Studies” by OHANIAN, BAŞKURT and KABADAYI »

More articles

Latest article

En Turquie et en Grèce, une canicule et des feux d’une ampleur historique

Des hommes rassemblent des moutons pour les éloigner d’un incendie qui progresse, le 2 août 2021, à Mugla, en Turquie. YASIN AKGUL / AFP

En Turquie, une centrale thermique menacée par les incendies – Le Monde

Le Monde, 3 août 2021 Sur les 156 incendies déclarés en une semaine en Turquie, neuf sont toujours actifs. La Grèce affronte, de son côté, une...

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Conflit en Afghanistan : la Turquie se prépare à un afflux de migrants – La Croix

La Croix, 30 juillet 2021, Caroline Vinet, image: Reuters La Turquie construit actuellement un mur à sa frontière avec l’Iran pour empêcher le passage des...