15.2 C
Paris
samedi, juin 25, 2022

Au pays du raki: Le vin et l’alcool de l’Empire ottoman à la Turquie d’Erdogan

Must read

Wildfire in southwest Turkey enters third day – Reuters

"Firefighters sought to contain a wildfire in southwestern Turkey from land and air on Friday as the blaze raged on for a third day,...

Le président turc Erdogan et le prince héritier saoudien Ben Salman affichent une entente « parfaite » en Turquie – Le Monde/Marie Jégo

"Honneurs militaires, dîner de gala, accolades, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’a pas lésiné sur l’accueil réservé au prince héritier saoudien Mohammed Ben...

Turquie: la banque centrale maintient son taux directeur malgré l’inflation – Le Figaro

"La banque centrale turque a maintenu jeudi pour le sixième mois consécutif son principal taux directeur à 14%, refusant de relever ce dernier malgré...

En Turquie, de la prison pour ceux qui diffusent des « informations mensongères » – France Info/Anne Andlauer

"Une loi en discussions au Parlement prévoit une peine de prison pour toute personne qui diffusera des "informations mensongères". Les autorités sont suspectées de...

CNRS Editions, François Georgeon

On croit souvent qu’en terre d’islam, l’alcool se serait heurté au mur infranchissable de l’interdit religieux. Comme si le Coran – qui prohibe le vin ici-bas, mais le promet dans l’au-delà –avait réglé la question une fois pour toutes.

Comment comprendre, alors, la promotion du raki, dont la production est attestée dès le XVIe siècle, au rang de « boisson nationale » dans la Turquie moderne ? Ou le goût parfois immodéré du sultan Mahmud II pour le champagne ?

En réalité, dans une longue durée rythmée par l’alternance de périodes de prohibition et de libéralisation, vins et autres boissons alcoolisées n’ont cessé d’être consommés dans l’immense espace multiconfessionnel de l’Empire ottoman. C’est cette histoire discrète, histoire des marges et de la transgression, mais aussi de véritables « cultures du boire », qui se trouve ici révélée.

Des tavernes interlopes d’Istanbul aux libations secrètes des en passant par les vignobles de Thrace ou d’Anatolie, des rituels soufis aux éclats de la poésie bachique, des indignations plus ou moins feintes des religieux aux hésitations du pouvoir – jusque dans la Turquie actuelle –, l’alcool devient le précipité d’une vaste histoire sociale, culturelle et politique.

Directeur de recherches émérite au CNRS, François Georgeon est l’auteur de nombreux travaux sur l’Empire ottoman et la République turque

More articles

Latest article

Wildfire in southwest Turkey enters third day – Reuters

"Firefighters sought to contain a wildfire in southwestern Turkey from land and air on Friday as the blaze raged on for a third day,...

Le président turc Erdogan et le prince héritier saoudien Ben Salman affichent une entente « parfaite » en Turquie – Le Monde/Marie Jégo

"Honneurs militaires, dîner de gala, accolades, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’a pas lésiné sur l’accueil réservé au prince héritier saoudien Mohammed Ben...

Turquie: la banque centrale maintient son taux directeur malgré l’inflation – Le Figaro

"La banque centrale turque a maintenu jeudi pour le sixième mois consécutif son principal taux directeur à 14%, refusant de relever ce dernier malgré...

En Turquie, de la prison pour ceux qui diffusent des « informations mensongères » – France Info/Anne Andlauer

"Une loi en discussions au Parlement prévoit une peine de prison pour toute personne qui diffusera des "informations mensongères". Les autorités sont suspectées de...

Turkey says no evidence Ukrainian grains stolen by Russia reached its shores – Al-Monitor/Amberin Zaman

"Turkey is being lobbied by the UK to discuss the safe shipping of Ukrainian grain due to looming global shortages but denies any has...