7 C
Paris
samedi, novembre 26, 2022

Erdogan félicite Macron pour sa victoire électorale – Le Figaro

Must read

Chronique illustrée d’une Turquie en dépression – OrientXXI/Jean Stern

"Célèbre dessinateur turc, Ersin Karabulut décrypte avec un récit graphique, Journal inquiet d’Istanbul, l’histoire politique récente de son pays marquée par l’ascension de Recep Tayyip Erdoğan...

Les Kurdes syriens craignent qu’Ankara ne s’empare de leur ville « symbole » – Le Point

"Dans la ville kurde syrienne de Kobané, ciblée par une offensive militaire d'Ankara, Saleh Abdo Khalil montre un "musée" à ciel ouvert : "Daech (acronyme...

Frappes de la Turquie contre les Kurdes : « Erdogan n’a l’aval ni des Russes ni des Américains » – Le Monde/Entretien avec Didier Billion

"Selon Didier Billion, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques, Moscou veut éviter tout risque de déstabilisation de Bachar Al-Assad, qui reste son...

Missing legal, tech safeguards worry Turks as elections loom – Al-Monitor/Gokcer Tahincioglu

"Few legal safeguards exist to prevent the Turkish authorities from restricting internet access on election day, experts say, as the opposition scrambles to devise...

« Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé jeudi 5 mai son homologue français Emmanuel Macron pour le féliciter de sa réélection à la présidence française, soulignant l’importance des liens bilatéraux entre Ankara et Paris pour l’Europe, selon la présidence turque » rapporte Le Figaro du 5 mai 2022.

À LIRE AUSSI Erdogan poursuit sa realpolitik pour sortir de l’isolement

Il s’agissait du premier appel téléphonique entre les deux dirigeants depuis la victoire d’Emmanuel Macron le 24 avril face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen. Les deux dirigeants ont discuté de «mesures visant à améliorer les relations turco-françaises» ainsi que de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, a précisé la présidence turque.

Paris et Ankara cherchent depuis plus d’un an à améliorer leur relation bilatérale, affectée par une série de contentieux sur la Méditerranée orientale, où un incident a opposé des bâtiments turc et français en juin 2020, la Libye ou la Syrie. En octobre 2020, Recep Tayyip Erdogan avait mis en cause la «santé mentale» d’Emmanuel Macron et l’avait accusé de mener une «campagne de haine» contre l’islam. La semaine dernière, le président turc avait estimé devant des médias turcs que la défaite de Marine Le Pen était une «victoire» contre «l’extrémisme». La candidate battue avait notamment proposé d’interdire le port du foulard dans l’espace public.

La rédaction vous conseille :

Le Figaro, 5 mai 2022

More articles

Latest article

Chronique illustrée d’une Turquie en dépression – OrientXXI/Jean Stern

"Célèbre dessinateur turc, Ersin Karabulut décrypte avec un récit graphique, Journal inquiet d’Istanbul, l’histoire politique récente de son pays marquée par l’ascension de Recep Tayyip Erdoğan...

Les Kurdes syriens craignent qu’Ankara ne s’empare de leur ville « symbole » – Le Point

"Dans la ville kurde syrienne de Kobané, ciblée par une offensive militaire d'Ankara, Saleh Abdo Khalil montre un "musée" à ciel ouvert : "Daech (acronyme...

Frappes de la Turquie contre les Kurdes : « Erdogan n’a l’aval ni des Russes ni des Américains » – Le Monde/Entretien avec Didier Billion

"Selon Didier Billion, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques, Moscou veut éviter tout risque de déstabilisation de Bachar Al-Assad, qui reste son...

Missing legal, tech safeguards worry Turks as elections loom – Al-Monitor/Gokcer Tahincioglu

"Few legal safeguards exist to prevent the Turkish authorities from restricting internet access on election day, experts say, as the opposition scrambles to devise...

Syrie : un raid turc a mis les forces américaines en danger – Le Figaro

"Une frappe turque contre une base conjointe des forces kurdes et de la coalition internationale antijihadiste dans le nord-est de la Syrie a mis les...