2 C
Paris
mardi, novembre 30, 2021

Erdogan inaugure le nouveau centre culturel d’Istanbul, un projet qui fait polémique – RFI

Must read

Osman Kavala, cet ennemi que s’est choisi Recep Tayyip Erdogan – Figaro

"Le sort du mécène et philanthrope turc, emprisonné sans jugement depuis quatre ans, inquiète les diplomates et le Conseil de l’Europe" dit Delphine Minoui...

L’armée turque a perdu de sa superbe – OrientXXI

« Après vingt ans de gouvernement du Parti de la justice et du développement, l’influence des forces armées qui naguère intervenaient directement dans la gestion...

Libya’s elections could hinge on Turkey’s next move

“As a new election law fueled tensions between Libyan warring actors, Turkey might push for the postponement of the elections if the Libyan prime...

Turkey accused of using Interpol summit to crack down on critics – Guardian

“Campaigners claim Ankara is abusing its position as host, by pressuring the police body to harass dissidents living abroad” reports Kim Willsher in Guardian....

« À Istanbul, impossible de manquer ce bâtiment monumental. Le nouveau centre culturel de la place Taksim a enfin été inauguré vendredi 29 octobre, et en grandes pompes et le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan, s’est déplacé en personne. Mais la construction de cet édifice, en lieu et place d’un immeuble symbolique des protestations contre le gouvernement, fait grincer des dents » dit RFI.

Un centre culturel digne de ce nom, capable de concurrencer les plus grandes scènes européennes : Erdogan l’a fait et son opéra de 2040 places, inauguré sur la place Taksim, est une fierté. Alors pas question de rater son ouverture. Pendant la soirée, une pièce spécialement composée pour l’occasion a été jouée. A l’extérieur un écran géant retransmet l’oeuvre. Mahmut, la trentaine, n’en perd pas une miette : « Dès qu’on a entendu la nouvelle, on est venus. C’est très beau ! », confie t-il à notre correspondante à Istanbul, Cerise Sudry-Le Dû.

Outre l’opéra, l’édifice comprend des salles de théâtre, une bibliothèque de deux étages, un centre culturel pour les enfants, des salles de cinéma et de concert, des lieux d’exposition, des cafés et des restaurants.

Un projet « idéologique » ?

Mais sa construction en a agacé plus d’un. L’édifice a remplacé l’ancien centre culturel laïc Atatürk, ouvert en 1969, vieillissant mais devenu un symbole des protestations de Gezi contre le gouvernement, en 2013. 

Pelin Pinar Giritlioǧlu, de la Chambre des urbanistes, dénonce un projet « idéologique » : « Selon les rapports d’expertise, l’ancien bâtiment n’aurait pas dû être détruit, il aurait pu être renforcé. Ce nouveau bâtiment n’a rien à voir avec l’héritage culturel de cet endroit. »

Le centre fait face à la nouvelle mosquée, inaugurée il y a six mois. C’est peu dire que la place Taksim a désormais un tout nouveau visage.

Le président turc s’est engagé dans de grands travaux, dont certains qualifiés de « pharaoniques » comme le Canal Istanbul, destinés à imprimer sa marque sur un pays et une ville qu’il façonne à son image.

RFI, 30 octobre 2021

More articles

Latest article

Osman Kavala, cet ennemi que s’est choisi Recep Tayyip Erdogan – Figaro

"Le sort du mécène et philanthrope turc, emprisonné sans jugement depuis quatre ans, inquiète les diplomates et le Conseil de l’Europe" dit Delphine Minoui...

L’armée turque a perdu de sa superbe – OrientXXI

« Après vingt ans de gouvernement du Parti de la justice et du développement, l’influence des forces armées qui naguère intervenaient directement dans la gestion...

Libya’s elections could hinge on Turkey’s next move

“As a new election law fueled tensions between Libyan warring actors, Turkey might push for the postponement of the elections if the Libyan prime...

Turkey accused of using Interpol summit to crack down on critics – Guardian

“Campaigners claim Ankara is abusing its position as host, by pressuring the police body to harass dissidents living abroad” reports Kim Willsher in Guardian....

«Juifs d’Orient une histoire plurimillénaire » Expo des possibles réconciliations?… à l’Institut du monde arabe

"Après les chrétiens en 2017, l’Institut du monde arabe met en lumière l’histoire plurimillénaire des communautés juives en terre d’Orient. La cohabitation avec les ­arabo-musulmans,...