2.5 C
Paris
vendredi, décembre 9, 2022

“Erdogan veut ouvrir des lycées turc en France”

Must read

Al-Monitor/Premise poll finds tight race for Erdogan in Turkish elections

"As the battle for Turkey’s upcoming presidential and parliamentary elections intensifies, an Al-Monitor poll predicts a tight race between the country’s leading opposition bloc...

Russian delegation heads to Turkey amid potential Syria offensive – Al-Monitor

"The top Turkish diplomat aired a rare complaint over the Russian stalling of constitutional talks between the warring Syrian actors, calling on Moscow to...

En Europe, des réfugiés mis en cage sous le regard des agents de Frontex – Le Monde

"Des vidéos filmées et analysées par « Le Monde », le collectif de journalistes Lighthouse Reports et plusieurs médias européens montrent qu’une cage est utilisée par des...

La Syrie résiste aux efforts de Moscou pour un rapprochement avec la Turquie – Reuters

"Damas résiste aux efforts déployés par la Russie pour organiser un sommet entre le président Bachar al Assad et le président turc Recep Tayyip...

Valeurs actuelles, 7 mais 2019

Valeurs Actuelles cite le Point au sujet de l’initiative turque pour fonder des lycées français en Turquie: “des Français sont mis sous pression à Istanbul et à Ankara par le pouvoir d’Erdogan, qui cherche à implanter des écoles turques en France, et le Quai d’Orsay ne bouge pas ».

Source:https://www.valeursactuelles.com/societe/erdogan-veut-ouvrir-des-lycees-turcs-en-france-106726

Selon les informations du Point, une délégation turque se rendra dans l’Hexagone à la fin du mois de mai.

Bientôt des lycées turcs sur le territoire français ? C’est le souhait de Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie. Selon les informations du Point, une délégation turque se rendra en France à la fin du mois de mai pour observer le fonctionnement des lycées internationaux, ces établissements qui accueillent des élèves étrangers mais aussi certains Français. Les responsables des lycées français de Turquie affirment de leur côté avoir déjà reçu des visites « modérément courtoises » de fonctionnaires turcs. Ces derniers auraient « contesté les fondements légaux de la scolarisation d’enfants turcs dans ces établissements » car ils accueillent également des élèves turcs, notamment les enfants de certains membres de l’AKP, le parti présidentiel. 

SUR LE MÊME SUJET Laurent Bouvet: «Il faut empêcher Erdogan d’ouvrir des écoles en France»

Selon Le Point, après ses observations, la délégation devrait exiger la création de lycées turcs dans l’Hexagone. Selon un proche du dossier cité par l’hebdomadaire, « des Français sont mis sous pression à Istanbul et à Ankara par le pouvoir d’Erdogan, qui cherche à implanter des écoles turques en France, et le Quai d’Orsay ne bouge pas ». Le président turc devra faire avec le ministère de l’Education nationale et des Affaires étrangères. Comme le rappelle Le Figaro, Recep Tayyip Erdogan a déclaré en 2012 vouloir « former une génération pieuse » et a créé trois cours de religion optionnels au collège, mais ils sont devenus obligatoires dans certains établissements.

SUR LE MÊME SUJET Le coup de poker d’Erdogan pour récupérer Istanbul

Comme le précise le quotidien, le nouveau programme lancé en 2017 instaure notamment l’enseignement du concept de « djihad », le ministère de l’Education déclarant alors que « le djihad existe dans notre religion et il est du devoir du ministère de l’Education de veiller à ce que ce concept soit enseigné de façon juste et appropriée ». Il précisait alors qu’il ne faisait pas référence à la « guerre sainte » mais au « bon djihad » celui de « l’amour de la patrie ». 

Valeurs Actuelles cite le Point au sujet de l’initiative turque pour fonder des lycées français en Turquie: “des Français sont mis sous pression à Istanbul et à Ankara par le pouvoir d’Erdogan, qui cherche à implanter des écoles turques en France, et le Quai d’Orsay ne bouge pas ».

Source:https://www.valeursactuelles.com/societe/erdogan-veut-ouvrir-des-lycees-turcs-en-france-106726

Selon les informations du Point, une délégation turque se rendra dans l’Hexagone à la fin du mois de mai.

Bientôt des lycées turcs sur le territoire français ? C’est le souhait de Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie. Selon les informations du Point, une délégation turque se rendra en France à la fin du mois de mai pour observer le fonctionnement des lycées internationaux, ces établissements qui accueillent des élèves étrangers mais aussi certains Français. Les responsables des lycées français de Turquie affirment de leur côté avoir déjà reçu des visites « modérément courtoises » de fonctionnaires turcs. Ces derniers auraient « contesté les fondements légaux de la scolarisation d’enfants turcs dans ces établissements » car ils accueillent également des élèves turcs, notamment les enfants de certains membres de l’AKP, le parti présidentiel. 

SUR LE MÊME SUJET Laurent Bouvet: «Il faut empêcher Erdogan d’ouvrir des écoles en France»

Selon Le Point, après ses observations, la délégation devrait exiger la création de lycées turcs dans l’Hexagone. Selon un proche du dossier cité par l’hebdomadaire, « des Français sont mis sous pression à Istanbul et à Ankara par le pouvoir d’Erdogan, qui cherche à implanter des écoles turques en France, et le Quai d’Orsay ne bouge pas ». Le président turc devra faire avec le ministère de l’Education nationale et des Affaires étrangères. Comme le rappelle Le Figaro, Recep Tayyip Erdogan a déclaré en 2012 vouloir « former une génération pieuse » et a créé trois cours de religion optionnels au collège, mais ils sont devenus obligatoires dans certains établissements.

SUR LE MÊME SUJET Le coup de poker d’Erdogan pour récupérer Istanbul

Comme le précise le quotidien, le nouveau programme lancé en 2017 instaure notamment l’enseignement du concept de « djihad », le ministère de l’Education déclarant alors que « le djihad existe dans notre religion et il est du devoir du ministère de l’Education de veiller à ce que ce concept soit enseigné de façon juste et appropriée ». Il précisait alors qu’il ne faisait pas référence à la « guerre sainte » mais au « bon djihad » celui de « l’amour de la patrie ». 

More articles

Latest article

Al-Monitor/Premise poll finds tight race for Erdogan in Turkish elections

"As the battle for Turkey’s upcoming presidential and parliamentary elections intensifies, an Al-Monitor poll predicts a tight race between the country’s leading opposition bloc...

Russian delegation heads to Turkey amid potential Syria offensive – Al-Monitor

"The top Turkish diplomat aired a rare complaint over the Russian stalling of constitutional talks between the warring Syrian actors, calling on Moscow to...

En Europe, des réfugiés mis en cage sous le regard des agents de Frontex – Le Monde

"Des vidéos filmées et analysées par « Le Monde », le collectif de journalistes Lighthouse Reports et plusieurs médias européens montrent qu’une cage est utilisée par des...

La Syrie résiste aux efforts de Moscou pour un rapprochement avec la Turquie – Reuters

"Damas résiste aux efforts déployés par la Russie pour organiser un sommet entre le président Bachar al Assad et le président turc Recep Tayyip...

Half a million Syrians return from Turkey, but were they forced? – Al-Monitor/Mohammed Hardan

"Some 560,000 Syrian refugees in Turkey have returned to their country as part of deportation projects, many fleeing the harassment they were facing in...