13.9 C
Paris
mardi, juin 22, 2021

Femmes de Turquie: Nouvelle mobilisation contre l’abandon de la convention d’İstanbul

Must read

L’Egypt et la Greece élargissent leur coopération au domaine de la sécurité régionale.

Le journal grec Ekatherimerini rapporte que la Grèce et l'Égypte ont convenu de développer leur coopération dans des domaines de l'énergie et la sécurité....

Erdogan estime qu’une «nouvelle ère» s’est ouverte avec Washington – Le Figaro

Le Figaro, 21 juin 2021 Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé lundi que sa rencontre avec son homologue américain Joe Biden le 14...

Fehim Taştekin: « Turkey wild card in US-Russia conflict over Syria aid « 

Al-Monitor, June 18, 2021, Fehim Taştekin The US administration might be open to a position shift on the Syrian file to secure the flow of...

Taliban Tells Turkey Continued Troop Presence in Afghanistan Is ‘Unacceptable’ – Voice of America

Voice of America, June 18, 2021, Ayaz Gül On the same subject read also: ‘Why Turkey wants to handle security at Kabul airport?’ by Metin...

France 24, 27 Mars 2021, image: AFP

Des centaines de personnes ont de nouveau manifesté samedi en Turquie. Elles protestent contre le retrait du pays de la Convention d’Istanbul, premier traité international à fixer des normes pour prévenir les violences faites aux femmes.

C’est une décision du président Recep Tayyip Erdogan qui provoque la colère d’une partie de la société turque. Des centaines de manifestants sont descendus dans la rue samedi 27 mars, pour le deuxième week-end consécutif, afin de protester contre le retrait de la Turquie du premier traité contraignant au monde pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Samedi dernier déjà, plusieurs milliers de personnes avaient manifesté en Turquie pour demander au président de revenir sur sa décision. Dans un décret publié dans la nuit précédente, Recep Tayyip Erdogan avait annoncé le retrait de son pays de la Convention d’Istanbul, premier traité international à fixer des normes juridiquement contraignantes dans une trentaine de pays pour prévenir la violence sexiste.

Cette décision, prise alors que les féminicides n’ont cessé d’augmenter depuis une décennie en Turquie, a suscité la colère des organisations de défense des droits des femmes ainsi que des critiques de l’Union européenne, de Washington et du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU.

Justifiant la décision de se retirer, la présidence turque a affirmé la semaine dernière que l’instrument avait été « détourné par un groupe de personnes tentant de normaliser l’homosexualité », ce qui, selon elle, était « incompatible » avec les « valeurs sociales et familiales » de la Turquie.

300 femmes tuées en 2020

Dans le quartier de Kadiköy à Istanbul, des centaines de femmes ont de nouveau exhorté samedi le président turc à faire marche arrière, a constaté un correspondant de l’AFP.

À Ankara, un petit groupe de femmes a manifesté dans le centre-ville, entouré par la police antiémeute.

Dans la capitale turque comme à Istanbul, des chants de « nous n’avons pas peur, nous ne resterons pas silencieux, nous n’obéirons pas » ont été entendus.

L’annonce de la mort d’une jeune fille enceinte de 17 ans, poignardée dans la province égéenne d’Izmir selon l’agence de presse officielle Anadolu, suscitait samedi un grand émoi. Le suspect serait l’homme avec lequel elle vivait.

En 2020, 300 femmes ont été assassinées en Turquie et il n’y a aucun signe de ralentissement de cette tendance, avec 87 femmes tuées jusqu’à présent cette année, selon le groupe de défense des droits des femmes We Will Stop Femicide Platform.

More articles

Latest article

L’Egypt et la Greece élargissent leur coopération au domaine de la sécurité régionale.

Le journal grec Ekatherimerini rapporte que la Grèce et l'Égypte ont convenu de développer leur coopération dans des domaines de l'énergie et la sécurité....

Erdogan estime qu’une «nouvelle ère» s’est ouverte avec Washington – Le Figaro

Le Figaro, 21 juin 2021 Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé lundi que sa rencontre avec son homologue américain Joe Biden le 14...

Fehim Taştekin: « Turkey wild card in US-Russia conflict over Syria aid « 

Al-Monitor, June 18, 2021, Fehim Taştekin The US administration might be open to a position shift on the Syrian file to secure the flow of...

Taliban Tells Turkey Continued Troop Presence in Afghanistan Is ‘Unacceptable’ – Voice of America

Voice of America, June 18, 2021, Ayaz Gül On the same subject read also: ‘Why Turkey wants to handle security at Kabul airport?’ by Metin...

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir – Le Monde

Le Monde, 18 juin 2021, Marie Jégo Le HDP est la bête noire de la coalition nationalo-islamiste dirigée par le président Erdogan. Un homme armé a...