9.3 C
Paris
samedi, avril 10, 2021

FRANCE Info : LA Turquie promet de “Répliquer Fermement ” après La dissolution d’un groupe Ultranationaliste Turc en France

Must read

Marc Pierini: »EU made a mistake by going to Ankara » video interview

Real damage of protocol crisis in the EU-Erdoğan meeting will be on the political level-Marc Pierini-video interview Ahval youtube channel, Hot pursuit, April 7, 2021,...

« Vienne, nid d’espions turcs »par Guillaume Perrier

Guillaume Perrier, Le Point, 8 Avril 2021. Intrigue. Un agent en fuite, une élue menacée… L’ombre des services d’Erdogan plane sur la capitale autrichienne. À...

Nora Seni: « L’UE sacrifie bonnes manières et parité pour ne pas heurter le chef de l’Etat turc »

Nora Seni, pour l'Observatoire de la Turquie contemporaine, 7 avril 2021 Ursula Von der Leyen présidente de la Commission européenne et Charles Michel président...

Fehim Taştekin: « War over economic routes heats up in Syria »

Al-Monitor, 5 Avril 2021, Fehim Taştekin, image: Ghaith Alsayed Syria’s economic collapse is stoking the struggle over commercial routes between government-held areas and US- and...

franceinfo avec AFP, publié le 04/11/2020 | 19:21 photo: Armend NIMANI (AFP/Archives)

Selon Ankara, “il est nécessaire de protéger la liberté d’expression et de réunion des Turcs de France” en réaction à la dissolution des Loups gris.

La Turquie a prévenu, mercredi 4 novembre, qu’elle allait riposter à la dissolution par la France de l’organisation ultranationaliste turque des Loups gris, qualifiant cette décision de “provocation”“Nous soulignons qu’il est nécessaire de protéger la liberté d’expression et de réunion des Turcs de France (…) et que nous répliquerons de la plus ferme des manières à cette décision”, a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères.

Ankara a ajouté qu’il “n’existe pas de mouvement appelé ‘Les Loups gris’”, qualifiant le mouvement dissous par la France d’“objet imaginaire”. Aujourd’hui, de nombreuses personnes se revendiquant comme des Loups gris sont de simples sympathisants de la mouvance nationaliste turque qui utilisent un signe de ralliement : un pouce joint au majeur et à l’annulaire, pour former une tête de loup. Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois fait ce geste lors de meetings.

Les Loups gris accusés d’incitation à la violence

Plus tôt dans la journée, le ministre français de l’Intérieur avait annoncé la dissolution du “mouvement des Loups gris” en réaction à de récentes violences opposant membres des communautés turque et arménienne de France. 

Selon le gouvernement français, “plusieurs foyers de ce ‘mouvement des Loups gris’ ont été identifiés sur le territoire” et “ses membres participent à des camps d’entraînement”, notamment un “camp des armes de jeunesse” organisé en Ardèche en décembre 2019. Les Loups gris promeuvent “une idéologie tendant à discriminer voire à provoquer à la violence contre les personnes d’origine kurde et arménienne”, poursuit le décret.

Cette décision intervient sur fond de fortes tensions diplomatiques entre la France et la Turquie, liées notamment à des désaccords sur la Syrie et la Libye, mais aussi à des attaques personnelles du président turc Recep Tayyip Erdogan contre son homologue français Emmanuel Macron, dont il a mis en cause la “santé mentale”.

Share the post « Franceinfo: La Turquie promet de “répliquer fermement” après la dissolution d’un groupe ultranationaliste turc en France »

More articles

Latest article

Marc Pierini: »EU made a mistake by going to Ankara » video interview

Real damage of protocol crisis in the EU-Erdoğan meeting will be on the political level-Marc Pierini-video interview Ahval youtube channel, Hot pursuit, April 7, 2021,...

« Vienne, nid d’espions turcs »par Guillaume Perrier

Guillaume Perrier, Le Point, 8 Avril 2021. Intrigue. Un agent en fuite, une élue menacée… L’ombre des services d’Erdogan plane sur la capitale autrichienne. À...

Nora Seni: « L’UE sacrifie bonnes manières et parité pour ne pas heurter le chef de l’Etat turc »

Nora Seni, pour l'Observatoire de la Turquie contemporaine, 7 avril 2021 Ursula Von der Leyen présidente de la Commission européenne et Charles Michel président...

Fehim Taştekin: « War over economic routes heats up in Syria »

Al-Monitor, 5 Avril 2021, Fehim Taştekin, image: Ghaith Alsayed Syria’s economic collapse is stoking the struggle over commercial routes between government-held areas and US- and...

Marc Pierini « Erdogan veut exclure la question de l’Etat de droit du dialogue avec l’Europe »

A l'occasion de la visite de Charles Michel et de Ursula Van der Leyen à Ankara, Marc Pierini ancien ambassadeur de l'UE en Turquie...
Share This

Share This

Share this post with your friends!