10.1 C
Paris
vendredi, juin 25, 2021

IDLIB ou la fin du processus d’astana ?

Must read

Turkey to be payed for « border control » by EU – Guardian

Guardian, June 23, 2021, Jennifer Rankin A proposal for the EU to fund controls at Turkey’s eastern border is “really problematic” and could lead to refugees...

Des villageois défient Erdogan pour protéger la forêt – l’OBS

l'OBS, 24 juin 2021 Ikizdere (Turquie) - Une forêt luxuriante et des champs de thé verdoyants s'étendent à perte de vue dans cette vallée située...

Fehim Taştekin: Erdoğan pushing Putin’s buttons

Duvar English, June 24, 2021, Fehim Taştekin President Erdoğan has pushed Russia’s buttons by volunteering to serve U.S. interests in Afghanistan at last week's Brussels...

Métaphore du régime sous lequel suffoque la Turquie une matière visqueuse étouffe la mer Marmara

Pollution et réchauffement climatique, un double fléau pour la mer de Marmara Le Monde, Angèle Pierre (Istanbul, correspondance), photos de Serkan Taycan pour le...

Le coordonnateur de l’action humanitaire régionale des Nations Unies pour la crise en Syrie, M. Panos Moumtzis, a déclaré Lundi 10 juin à Reuters que “près de deux millions de réfugiés pourraient fuir en Turquie si les combats s’intensifiaient dans le nord-ouest de la Syrie. “

Soutenue par la Russie l’armée syrienne a lancé une nouvelle offensive sur la province d’Idlib avec “des attaques aériennes et des combats au sol . Des dizaines de milliers de personnes ont déjà été contraint de quitter leur maison.

Panos Moumtzis n’a pas craint d’être alarmiste dans ses déclarations en disant “si cela continue, et si le conflit s’intensifie, nous pourrions voir réellement des centaines de milliers, un million, deux, en direction des frontières avec la Turquie”.

Il a ajouté “Nous assistons à une offensive qui vise vraiment – ou a un impact sur – les hôpitaux et les écoles dans les zones civiles, dans les zones où vivent la population et les zones urbaines – ce qui est contraire au droit international humanitaire”. Dans ce contexte, les combats s’intensifiant l’accord passé à Astana entre la Russie et la Turquie visant à désamorcer les combats n’est effectivement plus en vigueur.

Dans cette situation où la Russie et la Turquie occupent des positions d’adversaires en Syrie, l’un soutenant Assad et l’autre les djihadistes émanant d’Al Qaïda, la Turquie pourra-t-elle continuer à surenchérir en menaçant d’acquérir les S-400 russes contre la volonté des Etats Unis et renoncer aux avions F-35

More articles

Latest article

Turkey to be payed for « border control » by EU – Guardian

Guardian, June 23, 2021, Jennifer Rankin A proposal for the EU to fund controls at Turkey’s eastern border is “really problematic” and could lead to refugees...

Des villageois défient Erdogan pour protéger la forêt – l’OBS

l'OBS, 24 juin 2021 Ikizdere (Turquie) - Une forêt luxuriante et des champs de thé verdoyants s'étendent à perte de vue dans cette vallée située...

Fehim Taştekin: Erdoğan pushing Putin’s buttons

Duvar English, June 24, 2021, Fehim Taştekin President Erdoğan has pushed Russia’s buttons by volunteering to serve U.S. interests in Afghanistan at last week's Brussels...

Métaphore du régime sous lequel suffoque la Turquie une matière visqueuse étouffe la mer Marmara

Pollution et réchauffement climatique, un double fléau pour la mer de Marmara Le Monde, Angèle Pierre (Istanbul, correspondance), photos de Serkan Taycan pour le...

Turkey Under Pressure Over Military Presence in Libya – Voice of America

Voice of America, June 22, 2021, Dorian Jones, image: DW Analysts say Turkey is expected to come under pressure to remove its military from Libya...