18.9 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

« Journal inquiet d’Istanbul » d’Ersin Karabulut : naissance d’un artiste de la BD dans une Turquie en pleine tourmente. FranceInter/Anne Douhaire

Must read

La Turquie a frappé le PKK dans le nord de l’Irak – Le Figaro

"La Turquie a frappé cette semaine une position du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) en territoire irakien, «à 140 km de la frontière», a annoncé...

Greed and Envy in the Armenian Genocide: A Conversation with Ümit Kurt – LARB

"ENTIRE HISTORIES can be written about the machinations involved in keeping the history of the Armenian genocide from being written. A cottage industry of...

Shahmeran et autres « femmes serpent », héroïnes de traditions variées – Le Petit Journal

"Depuis des temps immémoriaux, et sous toutes les latitudes, on trouve dans tous les rites et dans de nombreuses religions la représentation de personnages...

En plein concert, la chanteuse turque Melek Mosso se coupe les cheveux pour soutenir les Iraniennes qui manifestent – Franceinfo

"Au milieu de sa performance, elle s’est arrêtée de chanter et a expliqué vouloir lutter pour faire en sorte que "la mobilisation de ses...

FRANCE INTER SOUTIENT LE « JOURNAL INQUIET D’ISTANBUL » D’ERSIN KARABULUT. Dans un article du 17 août 2022 il présente le dessinateur turc de 40 ans qui raconte, dans sa dernière BD, ses débuts comme dessinateur humoristique dans la Turquie avant l’arrivée d’Erdogan au pouvoir. On y voit la montée de l’intégrisme, la suppression progressive des libertés dans un pays qui regorgeait de journaux satiriques.

A écouter: https://www.youtube.com/watch?v=wVgr1JoUvis

Une BD qui mêle autobiographie, récit historique et politique sur la Turquie

Si ses précédentes BD d’Ersin Karabulut étaient allégoriques (« Contes ordinaires« , Fluide Glacial) et montraient les ravages des privations de liberté à travers des cauchemars hallucinés, ce « Journal inquiet d’Istanbul » alterne des scènes autobiographiques non dénuées d’humour, et le récit de la montée en puissance du potentat. Un album à la première personne qu’Ersin place sous le regard de l’enfant de huit ans qu’il était.

Ce « Journal inquiet d’Istanbul » rappelle « L’Arabe du futur », de Riad Sattouf. Mais en plus angoissé. Il démontre la difficulté à choisir une carrière artistique, quel que soit le milieu et le pays. Le dessin d’Ersin Karabulut avec ses visages légèrement hypertrophiés, son trait exceptionnellement expressif apporte ce qu’il faut d’étrange… À mettre entre toutes les mains.

Un visage rond, des dents en avant, de grands yeux ouverts… Ersin Karabulut (né en 1981) est fils d’enseignant à Istanbul. Son père, pour faire vivre sa famille, vend des dessins. Très tôt, le jeune garçon découvre la BD grâce à des livres redessinés par et pour des Turcs. Ersin aime ce medium au point qu’il souhaite devenir dessinateur, mais sentant la désapprobation autour de lui, il embrasse des études d’ingénieur…

Mais un jour, il s’émancipe et finit par travailler pour le journal d’humour « Penguen »… L’un des nombreux titres de la presse satirique turque (« Gırgır », « LeMan », « Lombak », « Uykusuz ») que l’on découvre très riche, variée, caustique. Tandis qu’Ersin prend son envol, l’étau intégriste se resserre autour des libertés sous la pression religieuse et l’arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan en 2014. Le journal pour lequel le dessinateur travaille se retrouve en procès pour avoir osé caricaturer le président en animal.

More articles

Latest article

La Turquie a frappé le PKK dans le nord de l’Irak – Le Figaro

"La Turquie a frappé cette semaine une position du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) en territoire irakien, «à 140 km de la frontière», a annoncé...

Greed and Envy in the Armenian Genocide: A Conversation with Ümit Kurt – LARB

"ENTIRE HISTORIES can be written about the machinations involved in keeping the history of the Armenian genocide from being written. A cottage industry of...

Shahmeran et autres « femmes serpent », héroïnes de traditions variées – Le Petit Journal

"Depuis des temps immémoriaux, et sous toutes les latitudes, on trouve dans tous les rites et dans de nombreuses religions la représentation de personnages...

En plein concert, la chanteuse turque Melek Mosso se coupe les cheveux pour soutenir les Iraniennes qui manifestent – Franceinfo

"Au milieu de sa performance, elle s’est arrêtée de chanter et a expliqué vouloir lutter pour faire en sorte que "la mobilisation de ses...

Reportage. Guerre en Ukraine : la Turquie, pays refuge pour les déserteurs russes – France 24

https://youtu.be/tmAN4S1_k0E "Depuis l'annonce par Vladimir Poutine de la mobilisation partielle de réservistes, des dizaines de milliers de Russes ont fui le pays pour échapper à...