6.7 C
Paris
lundi, octobre 18, 2021

La Turquie va ratifier l’accord de Paris sur le climat « le mois prochain » – France 24

Must read

Ottoman Theatrical Posters Exhibition – Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa

The collection of Ottoman Theatrical Posters belongs to the Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa(ILCAA), Tokyo University of Foreign Studies (TUFS)....

La Turquie mène une guerre de l’eau en Syrie – OrientXXI

"Le niveau de deux fleuves mythiques, le Tigre et l’Euphrate, qui traversent la Turquie, la Syrie et l’Irak, a drastiquement baissé. Si le changement...

Dismissed academic & renown documentary maker Can Candan prevented from entering Boğaziçi University by appointed rector’s orders – OTC with Duvar

Can Candan is the documentary filmmaker of many films that reveal submerged realities of Turkey. For instance, his feature documentary My Child (2013)...

« The High Cost of An Unpredictable Turkey » Marc Pierini – Carnegie Europe

"With twenty months left until Turkey’s legislative and presidential elections, the political debate will be fierce. The West may choose to sit it out...

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé, mardi devant l’Assemblée générale de l’ONU, que l’accord de Paris sur le climat, qu’ Ankara avait signé en 2016, serait soumis au vote du Parlement le mois prochain, dans le but d’être ratifié, exlique France 24.

Plus de cinq ans après avoir signé l’accord de Paris de lutte contre le changement climatique, la Turquie va le ratifier en octobre, a annoncé, mardi 21 septembre, son président, Recep Tayyip Erdogan, à la tribune de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, à New York.

«  Nous avons l’intention de présenter l’accord de Paris sur le climat au Parlement pour ratification le mois prochain (…) avant la conférence des Nations unies sur les changements climatiques » qui aura lieu du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow (Écosse), a précisé le président Erdogan.

Recep Tayyip Erdogan a rappelé que son pays avait signé l’accord de Paris en avril 2016, mais qu’il ne l’avait pas ratifié jusqu’à présent « en raison des injustices liées à la répartition des obligations et du partage du fardeau », en matière de réduction des émissions polluantes.

01:30

La Turquie considère que les efforts doivent être différenciés entre pays industrialisés, catégorie à laquelle elle appartient.

« Le monde sur un chemin catastrophique », alerte Guterres

« La Turquie ne reste indifférente à aucun problème et apportera des solutions », a dit Recep Tayyip Erdogan lors de son discours. Il fait face à une opinion publique particulièrement marquée, l’été dernier, par des incendies de forêt puis des inondations soudaines qui ont fait une centaine de victimes et causé d’importants dégâts à la nature. La Turquie est également frappée par une sécheresse persistante.

« (Le climat) devient un thème porteur dans l’opinion publique, les jeunes semblent particulièrement concernés », analyse le correspondant de France 24 Ludovic De Foucaud, qui y voit « un coup politique ». Recep Tayyip Erdogan va » sur le terrain de l’écologie qui est normalement celui de son adversaire à l’élection (présidentielle) de 2023, le maire d’Istanbul, Ekrem Imamoglu ».

L’accord de Paris, signé lors de la COP21 en 2015, appelait à limiter le réchauffement planétaire à moins de 2° C au-dessus du niveau pré-industriel, et dans l’idéal à 1,5° C.

Mais sur la base des engagements actuels des États membres de l’accord, « le monde est sur le chemin catastrophique de 2,7° C », a récemment mis en garde le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, soulignant que « si nous ne changeons pas de trajectoire collectivement, il existe un grand risque d’échec de la COP26 » à Glasgow.

France 24 Avec AFP, 22 septembre 2021

More articles

Latest article

Ottoman Theatrical Posters Exhibition – Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa

The collection of Ottoman Theatrical Posters belongs to the Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa(ILCAA), Tokyo University of Foreign Studies (TUFS)....

La Turquie mène une guerre de l’eau en Syrie – OrientXXI

"Le niveau de deux fleuves mythiques, le Tigre et l’Euphrate, qui traversent la Turquie, la Syrie et l’Irak, a drastiquement baissé. Si le changement...

Dismissed academic & renown documentary maker Can Candan prevented from entering Boğaziçi University by appointed rector’s orders – OTC with Duvar

Can Candan is the documentary filmmaker of many films that reveal submerged realities of Turkey. For instance, his feature documentary My Child (2013)...

« The High Cost of An Unpredictable Turkey » Marc Pierini – Carnegie Europe

"With twenty months left until Turkey’s legislative and presidential elections, the political debate will be fierce. The West may choose to sit it out...

Fehim Taştekin: « Iran and Turkey return to the old game » – Duvar

"With both Iran and Turkey reevaluating relations with the long-deadlocked Arab world, the Persian-Turkish rivalry may rear its ugly head," says Fehim Taştekin on...