10.1 C
Paris
vendredi, juin 25, 2021

Le Figaro : Washington exige que la Turquie cesse ca «Provocation délibérée» En Méditerranée

Must read

Turkey to be payed for « border control » by EU – Guardian

Guardian, June 23, 2021, Jennifer Rankin A proposal for the EU to fund controls at Turkey’s eastern border is “really problematic” and could lead to refugees...

Des villageois défient Erdogan pour protéger la forêt – l’OBS

l'OBS, 24 juin 2021 Ikizdere (Turquie) - Une forêt luxuriante et des champs de thé verdoyants s'étendent à perte de vue dans cette vallée située...

Fehim Taştekin: Erdoğan pushing Putin’s buttons

Duvar English, June 24, 2021, Fehim Taştekin President Erdoğan has pushed Russia’s buttons by volunteering to serve U.S. interests in Afghanistan at last week's Brussels...

Métaphore du régime sous lequel suffoque la Turquie une matière visqueuse étouffe la mer Marmara

Pollution et réchauffement climatique, un double fléau pour la mer de Marmara Le Monde, Angèle Pierre (Istanbul, correspondance), photos de Serkan Taycan pour le...

Le Figaro, 13 Octobre 2020

Les Etats-Unis ont exigé mardi 13 octobre que la Turquie cesse sa «provocation délibérée» en mer Méditerranée où Ankara vient de renvoyer un navire d’exploration gazière, au risque de raviver une crise avec la Grèce.

«Nous exigeons que la Turquie cesse cette provocation délibérée et entame immédiatement des pourparlers préliminaires avec la Grèce», a affirmé la porte-parole du département d’Etat, Morgan Ortagus, dans un communiqué. «La coercition, les menaces, l’intimidation et les manoeuvres militaires ne vont pas résoudre les tensions en Méditerranée orientale», a-t-elle ajouté.

Selon Washington, qui «déplore» la décision de la Turquie, l’envoi de ce navire «complique délibérément la reprise de discussions préliminaires essentielles entre la Grèce et la Turquie», deux pays membres de l’OTAN.

Athènes et Ankara connaissent depuis plusieurs mois de fortes tensions diplomatiques après le déploiement par la Turquie, du 10 août à la mi-septembre, d’un bateau d’exploration sismique, escorté de navires de guerre, pour procéder à des études au large d’îles grecques, dans une zone potentiellement riche en gaz naturel. La marine turque a indiqué lundi que le navire Oruc Reis reprendrait ses activités dans la région jusqu’au 22 octobre, déclenchant la colère de la Grèce, qui a spécifié qu’elle n’entamerait pas de discussions avec Ankara tant que la Turquie n’aurait pas retiré son navire.

More articles

Latest article

Turkey to be payed for « border control » by EU – Guardian

Guardian, June 23, 2021, Jennifer Rankin A proposal for the EU to fund controls at Turkey’s eastern border is “really problematic” and could lead to refugees...

Des villageois défient Erdogan pour protéger la forêt – l’OBS

l'OBS, 24 juin 2021 Ikizdere (Turquie) - Une forêt luxuriante et des champs de thé verdoyants s'étendent à perte de vue dans cette vallée située...

Fehim Taştekin: Erdoğan pushing Putin’s buttons

Duvar English, June 24, 2021, Fehim Taştekin President Erdoğan has pushed Russia’s buttons by volunteering to serve U.S. interests in Afghanistan at last week's Brussels...

Métaphore du régime sous lequel suffoque la Turquie une matière visqueuse étouffe la mer Marmara

Pollution et réchauffement climatique, un double fléau pour la mer de Marmara Le Monde, Angèle Pierre (Istanbul, correspondance), photos de Serkan Taycan pour le...

Turkey Under Pressure Over Military Presence in Libya – Voice of America

Voice of America, June 22, 2021, Dorian Jones, image: DW Analysts say Turkey is expected to come under pressure to remove its military from Libya...