5.1 C
Paris
dimanche, novembre 28, 2021

Les Camondo ou l’éclipse d’une fortune

Must read

Turquie : grave crise en vue ? – Capital

"La livre turque, devise de la Turquie, s’est effondrée, depuis un an. Une chute qui tend à s'accélérer, sur fond de politique monétaire aberrante....

Violences faites aux femmes : l’inquiétante évolution de la Turquie – The Conversation

"Sacralisée, l’institution familiale traditionnelle devient un totem qu’il faut, selon le gouvernement en place, défendre contre d’hypothétiques « menaces ». Dans les faits, cette posture des...

Netflix series awakens ghosts of past for Turkey’s Jews – Al-Monitor

"The Club is a microcosm of the ethnic variety in Istanbul, with Greek waiters, Armenian light operators and Greek dancing girls." says Nazlan Ertan...

Turkey’s war of water against Syria’s Kurds – Al-Monitor

"Alongside shelling and drones, Turkey is weaponizing water supplies in northeast Syria, turning an already horrible situation into a nightmare" reports Amberin Zaman on...

NORA SENI, SOPHIE LE TARNEC, Babel, sept 2018

Résumé :Considérés comme « Les Rothschild de l’Est », les Camondo, originaires de Constantinople, furent peut-être la famille juive séfarade la plus puissante de France entre le Second Empire et la Deuxième Guerre mondiale.
Leur nom est synonyme de haute finance — ils sont les bailleurs de fonds de la cour ottomane avant de devenir d’importants banquiers parisiens —, mais les Camondo furent également réputés pour leur action philanthropique et, surtout, pour leur rôle de mécènes.
Isaac, ami des impressionnistes, léguera en effet au musée du Louvre pas moins de cinquante chefs-d’œuvre de Degas, Monet, Manet, notamment, qui constitueront l’une des plus importantes donations privées jamais reçues par ce musée. C’est à sa générosité que l’on devra la construction d’un des hauts lieux parisiens de la musique lyrique : le théâtre des Champs-Elysées. Son cousin Moïse créera quant à lui l’extraordinaire musée Nissim-de-Camondo, tout entier consacré à l’art du XVIIIe siècle.
Pourtant, un mystère pèse sur l’histoire des Camondo. Pourquoi ont-ils sombré dans l’oubli ? Comment expliquer que leur nom, autrefois si prestigieux, soit aujourd’hui tombé en déshérence ?
Les auteurs de cette passionnante saga placée sous le signe permanent du tragique et où se mêlent intrigues politiques et financières résolvent avec brio « l’énigme Camondo », alliant, pour le plus grand plaisir des lecteurs, l’art de la narration à la rigueur de l’approche historique.

More articles

Latest article

Turquie : grave crise en vue ? – Capital

"La livre turque, devise de la Turquie, s’est effondrée, depuis un an. Une chute qui tend à s'accélérer, sur fond de politique monétaire aberrante....

Violences faites aux femmes : l’inquiétante évolution de la Turquie – The Conversation

"Sacralisée, l’institution familiale traditionnelle devient un totem qu’il faut, selon le gouvernement en place, défendre contre d’hypothétiques « menaces ». Dans les faits, cette posture des...

Netflix series awakens ghosts of past for Turkey’s Jews – Al-Monitor

"The Club is a microcosm of the ethnic variety in Istanbul, with Greek waiters, Armenian light operators and Greek dancing girls." says Nazlan Ertan...

Turkey’s war of water against Syria’s Kurds – Al-Monitor

"Alongside shelling and drones, Turkey is weaponizing water supplies in northeast Syria, turning an already horrible situation into a nightmare" reports Amberin Zaman on...

Le chef du CHP promet de reconnaître les torts causés par son parti dans le passé – RFI

"En Turquie, l’opposition avance ses pions en prévision des élections de juin 2023, qui s’annoncent comme les plus risquées pour le président Recep Tayyip...