9.1 C
Paris
jeudi, février 2, 2023

Municipales en Turquie : Erdogan perd Ankara , Résultats Disputés à Istanbul

Must read

Erdogan’s popularity surges to two-year high after boost in spending – Ragip Soylu / MIDDLE EAST EYE

"The popularity of Turkish President Recep Tayyip Erdogan and his party has hit a two-year high following a huge boost in spending and steps that have benefited...

Sweden’s NATO Problem Is Also Turkey’s NATO Problem – Alper Coskun / CARNEGIE

"The image of Turkey standing in the way of Sweden and Finland’s historic decision to join the alliance, against the backdrop of the war...

« En Turquie, l’État de droit recule, et l’influence russe s’accroît » – Marc Pierini / La CROIX

Marc Pierini, ancien ambassadeur de l’UE notamment en Turquie (2006-2011) et Syrie (1998-2002), propose une analyse de la situation de la Turquie à trois...

Pro-Iran group claims attack on Turkey’s base in northern Iraq – AL-MONITOR

"The so-called Bashiqa base, which has long been a source of tension between Ankara and Baghdad, is a frequent target of rocket attacks by pro-Iranian...

France24, 01/04/2019

Défait à Ankara selon les résultats partiels des élections municipales de dimanche, le parti AKP du président turc Recep Tayyip Erdogan pourrait aussi perdre Istanbul, où le décompte des voix est très serré.

Le Parti de la justice et du développement (AKP) de Recep Tayyip Erdogan a perdu le contrôle d’Ankara lors des élections municipales en Turquie dimanche 31 mars, selon des résultats partiels. Pour le président turc, il s’agit d’un revers inédit en 16 ans de pouvoir alors que ces élections locales avaient valeur de plébiscite sur fond de crise économique.

Selon les chaînes de télévision turques, le principal candidat du Parti populaire républicain (CHP, opposition), Mansur Yavas, l’a emporté à Ankara. À Istanbul, le décompte des voix était si serré que les deux partis ont revendiqué la victoire.

Sous la menace d’un vote sanction lors de ces élections qu’il a présentées comme vitales pour la “survie de la nation”, Recep Tayyip Erdogan perd Ankara et peut-être même Istanbul mais, dans le reste du pays, l’AKP sauve les meubles, comme le souligne Ludovic de Foucaud, correspondant de France 24. “Au niveau national, l’AKP réalise un meilleur score qu’il y a 5 ans et grignote des voix dans l’est et le sud-est du pays, notamment dans des régions kurdes”, indique le journaliste.

Dans l’attente des résultats définitifs à Istanbul

Mais à Istanbul, cœur économique et démographique du pays dont le président turc a lui-même été maire, le parti islamo-conservateur AKP était en grande difficulté face au bloc de l’opposition constitué du CHP (social-démocrate) et de l’Iyi (droite), soutenu par les prokurdes du HDP.

L’ex-Premier ministre Binali Yildirim, candidat de l’AKP à Istanbul, a revendiqué la victoire dimanche soir, avant d’être imité quelques heures plus tard par le candidat de l’opposition, Ekrem Imamoglu.

Les derniers résultats partiels publiés par l’agence de presse étatique Anadolu, qui a subitement arrêté de les actualiser dimanche soir, donnaient une courte avance de 4 000 voix à Binali Yildirim après le dépouillement de 98 % des urnes.

L’AKP veut un recomptage des voix, l’opposition craint des fraudes

Quelle que soit l’issue de la bataille d’Istanbul, Recep Tayyip Erdogan a déjà essuyé un revers cinglant avec la perte de la capitale Ankara, que l’AKP et ses prédécesseurs islamistes contrôlaient depuis 25 ans.

Selon Anadolu, le candidat de l’opposition Mansur Yavas y a battu le candidat de l’AKP Mehmet Ozhaseki, avec 50,9 % des voix contre 47 % après dépouillement de 99 % des urnes.

Signe toutefois qu’il ne laissera pas lui échapper les deux principales villes du pays aussi facilement, l’AKP a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi qu’il déposerait des recours pour réexaminer la validité de dizaines de milliers de bulletins considérés comme nuls.

L’opposition, qui redoute des fraudes, a de son côté exhorté ses observateurs à “ne pas dormir lors des prochaines 48 heures” pour surveiller les bureaux de dépouillement des urnes.

Source: https://www.france24.com/fr/20190401-turquie-erdogan-perd-ankara-resultats-istanbul-elections-municipales-akp-chp

Share the post « Municipales en Turquie : Erdogan perd Ankara, résultats disputés à Istanbul »

More articles

Latest article

Erdogan’s popularity surges to two-year high after boost in spending – Ragip Soylu / MIDDLE EAST EYE

"The popularity of Turkish President Recep Tayyip Erdogan and his party has hit a two-year high following a huge boost in spending and steps that have benefited...

Sweden’s NATO Problem Is Also Turkey’s NATO Problem – Alper Coskun / CARNEGIE

"The image of Turkey standing in the way of Sweden and Finland’s historic decision to join the alliance, against the backdrop of the war...

« En Turquie, l’État de droit recule, et l’influence russe s’accroît » – Marc Pierini / La CROIX

Marc Pierini, ancien ambassadeur de l’UE notamment en Turquie (2006-2011) et Syrie (1998-2002), propose une analyse de la situation de la Turquie à trois...

Pro-Iran group claims attack on Turkey’s base in northern Iraq – AL-MONITOR

"The so-called Bashiqa base, which has long been a source of tension between Ankara and Baghdad, is a frequent target of rocket attacks by pro-Iranian...

Défections. Le meurtre d’un chef des “Loups gris” déchire l’extrême droite turque – COURRIER INTERNATIONAL

"Figure montante de l’ultradroite, Sinan Ates a été assassiné le 30 décembre dernier. Les soupçons se portent sur le MHP, un parti d’extrême droite. Un...