18.2 C
Paris
lundi, août 2, 2021

Aslı Erdoğan : Ils voient les femmes comme des objets destructibles

Must read

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Conflit en Afghanistan : la Turquie se prépare à un afflux de migrants – La Croix

La Croix, 30 juillet 2021, Caroline Vinet, image: Reuters La Turquie construit actuellement un mur à sa frontière avec l’Iran pour empêcher le passage des...

62 personnes hospitalisées après un feu de forêt – RTL

RTL, 29 juillet, 2021, Marie Gingault & AFP "Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel", a déclaré le...

Kedistan, 30 Avril 2021, Aslı Erdoğan

La Turquie a abandonné la Convention d’Istanbul contre la violence à l’égard des femmes. L’écrivaine Aslı Erdoğan explique ce que cela signifie. Une conversation sur la violence et le machisme dans la société turque.

• En 2012, la Turquie est devenue le premier pays à ratifier la Convention d’Istanbul sur la protection contre la violence. Ce traité international a été créé pour fournir des normes juridiquement contraignantes afin de “protéger les femmes contre toutes les formes de violence”, notamment le harcèlement sexuel, la traque et le mariage forcé. Elle a été ratifiée par 34 États. C’est maintenant, alors que la violence domestique est en hausse, que la Turquie annonce son retrait. Quel genre de signal est-ce pour une femme en Turquie qui est menacée par son partenaire ?

Peut-être qu’elle lit le journal, où au moins un féminicide est signalé chaque jour. Elle est probablement incapable de prendre soin d’elle-même et de partir. Elle ne sait peut-être pas exactement ce qu’est la Convention d’Istanbul, mais elle a entendu dire qu’elle avait quelque chose à voir avec la protection des femmes, et maintenant cela tombe aussi. Elle se sentira exclue. Je suis sûre que beaucoup d’hommes voient le retrait comme une victoire. Cela justifie leur violence. Il y a quelques jours, une campagne a été lancée sur les médias sociaux turcs : “12 avril – Journée du viol”.

• Le jour du viol ?

Oui, un groupe de jeunes de 17 ans a écrit pour aller violer des femmes. Ils ont dit à la police qu’ils avaient fait ça pour devenir célèbres.

• Cela en dit long sur la Turquie.

Beaucoup d’hommes ne voient pas les femmes comme des êtres humains, mais comme des objets destructibles. Comment quelqu’un pourrait-il être surpris par cela ? Le régime d’Erdoğan utilise une quantité disproportionnée de violence pour contrôler la société. Ce dernier en tire la leçon que la violence est le seul moyen d’exercer un contrôle et que celui qui a le pouvoir a le droit de dominer. Le résultat est : plus de violence contre les femmes, les enfants, les animaux. Ce dernier point peut également être étudié. POUR LIRE LA SUITE CLIQUER ICI

(A la demande de la romancière Aslı Erdoğan, Kedistan publie la version en français de cet entretien mené par Karen Kruger, publié le 29 avril 2021, sur Frankfurter Allgemeine Zeitung en allemand. )

More articles

Latest article

Ces esclaves que l’État islamique détient en Turquie – Journal du Dimanche

JDD, 26 juillet 2021, Killian Cogan Aux portes de la ville, un imposant panneau à l'effigie d'un ­Atatürk contemplatif. Plus loin, des femmes portant le...

Controversial cleric’s ‘modesty call’ to Turkish volleyball team bounces back at him – Al-Monitor

Al-Monitor, July 27,2021, Nazlan Ertan, image: Mert Bülent Uçma Following a victory by the Turkish women's volleyball team over China at the Tokyo Olympics, the...

Conflit en Afghanistan : la Turquie se prépare à un afflux de migrants – La Croix

La Croix, 30 juillet 2021, Caroline Vinet, image: Reuters La Turquie construit actuellement un mur à sa frontière avec l’Iran pour empêcher le passage des...

62 personnes hospitalisées après un feu de forêt – RTL

RTL, 29 juillet, 2021, Marie Gingault & AFP "Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel", a déclaré le...

Symbolizing refugee children, giant puppet Little Amal’s journey begins in Antep – Bianet

Bianet English, July 27, 2021 With her kilometers long journey from Turkey’s Antep to England’s Manchester, Little Amal will raise concerns and publicity about the...