11.5 C
Paris
dimanche, avril 18, 2021

Choeurs Arméniens en exil , avec Aram Kerovpyan EROVPYAN, MUSICIEN ET MUSICOLOGUE NÉ ET GRANDI À İSTANBUL

Must read

« Israel and Greece sign record defence deal » Reuters

REUTERS 18/4/2021 Israel and Greece have signed their biggest ever defence procurement deal, which Israel said on Sunday would strengthen political and economic ties between...

Fehim Taştekin: »La Chine est-elle intéressée par le projet turc du Canal Istanbul ? »

Al Monitor, Fehim Taştekin le 12 avril 2021, traduit par Renaud Soler, photo: Recep Tayyip Erdogan et Xi Jinping, 13 mai May, 2017.             La...

« Letters to Camondo » by Edmund de Waal book review – « a superb, sensitive account »

Guardian, April 15, 2021, Nicholas Wroe Edmund de Waal is a contemporary English artist, master potter and author. He is known for his large-scale installations of porcelain vessels often created in...

Libération de l’intellectuel Ahmet Altan

Le Monde, 15 April 2021, Marie Jégo, image: Bülent Kılıç / AFP La veille de sa remise en liberté, après quatre ans et sept mois...

France Culture, Emission Chrétiens d’Orient, Sébastien Courtois (podcast), image: Chœurs en exil (film) realisé par Turi Finocchiaro, Nathalie Rossetti

Pour écouter cliquer le podcast ICI.

Tout le long de son cheminement, Aram Kerovpyan va à la rencontre des témoins du passé, des restes oubliés de la mémoire chantée des Arméniens d’Anatolie et d’ailleurs. Il se souvient et tente de reculer le moment où le chant traditionnel et liturgique disparaîtra. Cet art est menacé. Les générations actuelles s’intéressent peu à la transmission de cette culture même si certains continuent d’y croire. En compagnie de Virginia, et par le biais d’une chorale, ils chantent non seulement pour les Arméniens, à l’intérieur des églises, mais aussi dans des ateliers de travail, partout en Europe, dans des concerts, ou lors de rencontres en Turquie avec des villageois kurdes ou turcs où leurs chants rappellent un souffle de vérité. Ces chants sont « religieux » dans le plus beau sens du terme, c’est-à-dire qu’ils relient les hommes entre eux. Ils relient la terre au ciel, les morts aux vivants, les Arméniens aux Turcs, les fils des victimes aux fils des bourreaux.

L’ensemble Akna pour vocation de raviver et de développer l’interprétation traditionnelle du chant liturgique arménien. Les représentations de l’ensemble reflètent le travail développé sous la direction d’Aram Kerovpyan depuis 1990, qui a abouti à la création du Centre d’études du chant liturgique arménien, fondé en janvier 1998 à Paris. Akn signifie en arménien classique « œil ». Il a été utilisé pour dire « espoir », « source », « le centre de la croix où croisent le poteau et la traverse ».

More articles

Latest article

« Israel and Greece sign record defence deal » Reuters

REUTERS 18/4/2021 Israel and Greece have signed their biggest ever defence procurement deal, which Israel said on Sunday would strengthen political and economic ties between...

Fehim Taştekin: »La Chine est-elle intéressée par le projet turc du Canal Istanbul ? »

Al Monitor, Fehim Taştekin le 12 avril 2021, traduit par Renaud Soler, photo: Recep Tayyip Erdogan et Xi Jinping, 13 mai May, 2017.             La...

« Letters to Camondo » by Edmund de Waal book review – « a superb, sensitive account »

Guardian, April 15, 2021, Nicholas Wroe Edmund de Waal is a contemporary English artist, master potter and author. He is known for his large-scale installations of porcelain vessels often created in...

Libération de l’intellectuel Ahmet Altan

Le Monde, 15 April 2021, Marie Jégo, image: Bülent Kılıç / AFP La veille de sa remise en liberté, après quatre ans et sept mois...

Le Canada annule des ventes d’armes à la Turquie

Le Figaro, 12 Avril 2021 Le gouvernement canadien a annoncé lundi 12 avril l'annulation de ventes d'armes à la Turquie, son allié de l'Otan, après...
Share This

Share This

Share this post with your friends!