8.6 C
Paris
vendredi, avril 23, 2021

Europe 1 Annonce : La France veut proposer de supprimer l’union douanière entre L’UE et La Turquie

Must read

Biden expected to recognize massacre of Armenians as genocide

Reuters, April 22, 2021, Humeyra Pamuk, Trevor Hunnicutt, Arshad Mohammed U.S. President Joe Biden is expected to formally recognize the massacre of Armenians by the...

« Münevver Andaç (1917-1998), une passeuse des lettres turques en Europe » Esther PEDARROS

Dans la série “Work in Progress” de l’Observatoire de la Turquie contemporaine Esther Pedarros, étudiante en Master2 à l'INALCO (en Arts et Littérature) publie une...

La Turquie d’Erdoğan dans « Actualité juive »

L'hebdomadaire Actualité juive du 15 avril 2021 a publié un dossier sur la Turquie avec les articles de: Alexandre Adler, Frederic Encel et Nora...

Fehim Taştekin « Can Turkey rely on Libyan PM to guarantee its strategic interests? »

Al-Monitor, April 19, 2021, Fehim Taştekin, photography:AA Ankara’s two critical deals with Tripoli remain in limbo even though Libya’s new prime minister raised Turkish spirits...

Selon les informations d’Europe 1 du 9 novembre le “gouvernement va proposer au Conseil européen de supprimer l’union douanière avec la Turquie. Cette sanction serait une réponse à la rhétorique agressive du président turc Erdogan vis-à-vis notamment du président français, et à sa politique offensive en Méditerranée. INFO EUROPE 1”

“Face à Erdogan la riposte s’organise. Sur Europe 1 jeudi, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait lancé un avertissement au président turc, évoquant de possibles sanctions européennes, sans préciser leur nature, s’il continuait sa politique offensive en Méditerranée orientale et s’il poursuivait ses déclarations “de haine” vis-à-vis notammetn d’Emmanuel Macron, qu’il accuse d’islamophobie. Selon nos informations de la France veut proposer au Conseil européen de supprimer l’union douanière qui existe entre la Turquie et l’Europe”. Par Michaël Darmon

Ces accords rendent possibles des échanges économiques exemptés de taxes et sont grandement favorables à l’économie turque. Si le gouvernement français se dit prêt à employer les grands moyens contre la Turquie en visant l’économie il faudra attendre que l’ensemble des chefs de gouvernement des 27 pays membres de l’UE donnent leur accord pour ces mesures. Cela est loin d’avoir été le cas jusqu’à aujourd’hui.

More articles

Latest article

Biden expected to recognize massacre of Armenians as genocide

Reuters, April 22, 2021, Humeyra Pamuk, Trevor Hunnicutt, Arshad Mohammed U.S. President Joe Biden is expected to formally recognize the massacre of Armenians by the...

« Münevver Andaç (1917-1998), une passeuse des lettres turques en Europe » Esther PEDARROS

Dans la série “Work in Progress” de l’Observatoire de la Turquie contemporaine Esther Pedarros, étudiante en Master2 à l'INALCO (en Arts et Littérature) publie une...

La Turquie d’Erdoğan dans « Actualité juive »

L'hebdomadaire Actualité juive du 15 avril 2021 a publié un dossier sur la Turquie avec les articles de: Alexandre Adler, Frederic Encel et Nora...

Fehim Taştekin « Can Turkey rely on Libyan PM to guarantee its strategic interests? »

Al-Monitor, April 19, 2021, Fehim Taştekin, photography:AA Ankara’s two critical deals with Tripoli remain in limbo even though Libya’s new prime minister raised Turkish spirits...

« Les investissements idéologiques par le champ du pouvoir, du politique et du religieux de la crise sanitaire COVID-19 en Turquie »

Bayram Balcı et Sümbül Kaya, Institut français d’études anatoliennes, 17 février 2021, photo: Jean-François Pérouse in. Analyses pluridisciplinaires sur la crise sanitaireCOVID-19 en Turquie, Bayram...
Share This

Share This

Share this post with your friends!