9.3 C
Paris
samedi, avril 10, 2021

Missiles : La Turquie Pourrait renoncer à utiliser les S-400 de la Russie !

Must read

Marc Pierini: »EU made a mistake by going to Ankara » video interview

Real damage of protocol crisis in the EU-Erdoğan meeting will be on the political level-Marc Pierini-video interview Ahval youtube channel, Hot pursuit, April 7, 2021,...

« Vienne, nid d’espions turcs »par Guillaume Perrier

Guillaume Perrier, Le Point, 8 Avril 2021. Intrigue. Un agent en fuite, une élue menacée… L’ombre des services d’Erdogan plane sur la capitale autrichienne. À...

Nora Seni: « L’UE sacrifie bonnes manières et parité pour ne pas heurter le chef de l’Etat turc »

Nora Seni, pour l'Observatoire de la Turquie contemporaine, 7 avril 2021 Ursula Von der Leyen présidente de la Commission européenne et Charles Michel président...

Fehim Taştekin: « War over economic routes heats up in Syria »

Al-Monitor, 5 Avril 2021, Fehim Taştekin, image: Ghaith Alsayed Syria’s economic collapse is stoking the struggle over commercial routes between government-held areas and US- and...

Capital, February 9, 2021, image credit: HANDOUT/REUTERS

Dans le cadre d’un potentiel accord avec les Etats-Unis pour apaiser le conflit sur le système de missiles S-400 acheté à la Russie, la Turquie pourrait s’engager à ne pas l’utiliser.

Après avoir acheté le système de missiles S-400 à la Russie, la Turquie serait prête à ne pas l’utiliser, indique le ministre turc de la Défense dans une interview. “Nous sommes ouverts à une négociation sur un modèle semblable à celui en vigueur pour les S-300 présents sur l’île de Crète, en Grèce”, a affirmé Hulusi Akar dans un entretien avec le journal Hurriyet. Face à de vives protestations de la Turquie, Chypre avait en 1999 renoncé à déployer sur son territoire des missiles S-300 commandés à la Russie et les avait installés en Crète en accord avec Athènes. La Grèce est par la suite devenue propriétaire de ces missiles qui n’ont été utilisés depuis qu’au cours d’un exercice de tir en 2013.

En réponse à une question rappelant le statut “non opérationnel” des missiles déployés en Crète, le ministre turc a affirmé, à propos des S-400, que la Turquie n’avait pas à “les utiliser tout le temps”. “Ces systèmes (de défense antiaérienne, ndlr) sont utilisés en fonction de l’état de la menace. Nous en déciderons”, a-t-il ajouté. L’achat par Ankara de ces missiles russes a envenimé les relations avec Washington ces dernières années. Les Américains affirment qu’ils sont incompatibles avec les systèmes de défense de l’Otan dont la Turquie est membre aux côtés des Etats-Unis.

Washington a interdit en décembre l’attribution de tout permis d’exportation d’armes au SSB, l’agence gouvernementale turque chargée des achats d’équipements militaires, pour punir Ankara de l’acquisition des S-400. Avant les sanctions, les Etats-Unis avaient en outre suspendu la participation de la Turquie au programme de fabrication de l’avion de guerre américain dernier cri F-35, estimant que les S-400 pourraient en percer les secrets technologiques.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a affirmé vendredi que la position de Washington à ce sujet “n’avait pas changé” et appelé la Turquie à “renoncer au système S-400”. La mise au placard des missiles russes par la Turquie pourrait, selon certains observateurs, satisfaire les demandes américaines.

Share the post « Missiles : la Turquie pourrait renoncer à utiliser le S-400 de la Russie ! »

More articles

Latest article

Marc Pierini: »EU made a mistake by going to Ankara » video interview

Real damage of protocol crisis in the EU-Erdoğan meeting will be on the political level-Marc Pierini-video interview Ahval youtube channel, Hot pursuit, April 7, 2021,...

« Vienne, nid d’espions turcs »par Guillaume Perrier

Guillaume Perrier, Le Point, 8 Avril 2021. Intrigue. Un agent en fuite, une élue menacée… L’ombre des services d’Erdogan plane sur la capitale autrichienne. À...

Nora Seni: « L’UE sacrifie bonnes manières et parité pour ne pas heurter le chef de l’Etat turc »

Nora Seni, pour l'Observatoire de la Turquie contemporaine, 7 avril 2021 Ursula Von der Leyen présidente de la Commission européenne et Charles Michel président...

Fehim Taştekin: « War over economic routes heats up in Syria »

Al-Monitor, 5 Avril 2021, Fehim Taştekin, image: Ghaith Alsayed Syria’s economic collapse is stoking the struggle over commercial routes between government-held areas and US- and...

Marc Pierini « Erdogan veut exclure la question de l’Etat de droit du dialogue avec l’Europe »

A l'occasion de la visite de Charles Michel et de Ursula Van der Leyen à Ankara, Marc Pierini ancien ambassadeur de l'UE en Turquie...
Share This

Share This

Share this post with your friends!