11.5 C
Paris
dimanche, avril 18, 2021

Théâtre en paix et en guerre : La Remémorée-Théâtre de témoignage sur les femmes de l’Anatolie du Sud-est – Vidéo

Must read

Fehim Taştekin: »La Chine est-elle intéressée par le projet turc du Canal Istanbul ? »

Al Monitor, Fehim Taştekin le 12 avril 2021, traduit par Renaud Soler, photo: Recep Tayyip Erdogan et Xi Jinping, 13 mai May, 2017.             La...

« Letters to Camondo » by Edmund de Waal book review – « a superb, sensitive account »

Guardian, April 15, 2021, Nicholas Wroe Edmund de Waal is a contemporary English artist, master potter and author. He is known for his large-scale installations of porcelain vessels often created in...

Libération de l’intellectuel Ahmet Altan

Le Monde, 15 April 2021, Marie Jégo, image: Bülent Kılıç / AFP La veille de sa remise en liberté, après quatre ans et sept mois...

Le Canada annule des ventes d’armes à la Turquie

Le Figaro, 12 Avril 2021 Le gouvernement canadien a annoncé lundi 12 avril l'annulation de ventes d'armes à la Turquie, son allié de l'Otan, après...

Observatoire de la Turquie Contemporaine, 16 Mars 2021

Yâd-La remémorée est une pièce de théâtre que l’artiste Nilüfer Ovalıoğlu Gros a créé à partir de témoignages de l’Anatolie du Sud-est entre 2013-2017. La pièce est fondée sur une enquête de terrain comprenant des entretiens, des ateliers de performance avec les femmes locales et sur le recueil de contes et de sonorités.

L’artiste a développé la pièce avec la Compagnie de Théâtre Traversée qu’elle a fondée à Mardin, la région de l’Anatolie du sud-est, en 2013 alors que le « processus de paix » dans le conflit kurde-turc était en cours. Les membres de la compagnie  qu’elle a formée ont chacun contribué  à la création avec leurs témoignages, racontant parfois le vécu de leurs mères, grand-mères, cousines..etc.

La pièce post-dramatique dévoile le vie des femmes dans la région où diverses communautés, kurdes, assyriens, arabes affrontent l’oppression d’un Etat qui méprise la différence. Entre le conflit guerrier turc-kurde et la modernisation sans infrastructure la pièce met la lumière sur l’infortune des femmes et des hommes coincés entre les politiques de la région et des relations familiales. Ainsi leur enfance, leurs mariages arrangés sont édifiés dans une forme visuelle métaphorique qui donne à voir la « féminité » dans le contexte patriarcal de la région.

A chaque évènement dramatiques qui a laissé des traces sur la région, les témoignages et sonorités s’y rapportant se sont ajoutés et donné de nouvelles versions de la pièce, notamment, l’attentat de Suruç en 2015. Cleui-ci marque la fin du « processus de paix », la guerre qui suit et les lamentations témoignées.  Les berceuses en kurde, assyrienne, arménienne, turque et arabe font partie du paysage sonore.

La pièce a été présentée au 20ième Festival international de théâtre d’Ankara (2015), et au 5ième Festival international de théâtre d’İzmir (2016) appart de nombreuses présentations dans la région, notamment les toits des anciennes maisons de Mardin où la compagnie de théâtre est basée.

Nilüfer Ovalıoğlu Gros est une artiste de théâtre contemporain et de performance originaire de Turquie. Lauréate de Fulbright Scholarship, elle a reçu son Master of Fine Arts  sur la vidéo et la performance en 2005 de State University of New York. Elle a étudié le physical theatre à London International School of Performing Arts. En 2010, ses travaux artistiques et recherche ont abouti à un thèse de doctorat intitulée « The Female Bouffon » où elle a examiné la performance grotesque au féminin et le pouvoir. Elle a enseigné et créé des oeuvres aux Etats Unis, en Angleterre et en Turquie. Entre 2013- 2017 elle a co-fondé la Faculté des Beaux Arts à L’Université de Mardin Artuklu, près de la frontière syrienne de la Turquie où elle  a fondé la Compagnie de théâtre Traversée. Elle est basée en France depuis 2017. Elle a récemment publié dans Journal of Embodied Research,  son film auto-documentaire sur le génocide des arméniens  « En portant le nid : Revisiter l’Histoire à travers  la  recherche incarnée » où elle examine la transmission de l’histoire par les corps, le tabou et la mémoire collective pétrifiée dans le paysage.

More articles

Latest article

Fehim Taştekin: »La Chine est-elle intéressée par le projet turc du Canal Istanbul ? »

Al Monitor, Fehim Taştekin le 12 avril 2021, traduit par Renaud Soler, photo: Recep Tayyip Erdogan et Xi Jinping, 13 mai May, 2017.             La...

« Letters to Camondo » by Edmund de Waal book review – « a superb, sensitive account »

Guardian, April 15, 2021, Nicholas Wroe Edmund de Waal is a contemporary English artist, master potter and author. He is known for his large-scale installations of porcelain vessels often created in...

Libération de l’intellectuel Ahmet Altan

Le Monde, 15 April 2021, Marie Jégo, image: Bülent Kılıç / AFP La veille de sa remise en liberté, après quatre ans et sept mois...

Le Canada annule des ventes d’armes à la Turquie

Le Figaro, 12 Avril 2021 Le gouvernement canadien a annoncé lundi 12 avril l'annulation de ventes d'armes à la Turquie, son allié de l'Otan, après...

Face aux aspirations d’Erdogan, la France doit tenir son rang

Le Point, 11 Avril 2021, William Thay, image: MaxPPP/EPA/Maxim Shipenkov Pour le think tank Le Millénaire, les désaccords profonds entre l’UE et la Turquie ne se...
Share This

Share This

Share this post with your friends!